La Rio­ja

Le Quotidien du Tourisme - - La Une -

Ados­sée à Bil­bao et à la Bis­caye, il est une ré­gion fa­meuse mais mo­deste, à che­val sur l’Ebre qui se dé­com­pose en trois grands ter­roirs vi­ti­coles, la Rio­ja.

Non Non,l’ Es­pagne l’ Es­pagne,c en’ est pas­q­quee le bal­néaire bal­néaire, Sé­ville ou Bar­ce­lone. Au nord, ados­sée à Bil­bao et à la Bis­caye, il est une ré­gion fa­meuse mais mo­deste, à che­val sur la ri­vière Ebre, la Rio­ja. Pro­fon­dé­ment au­then­tique, elle se dé­com­pose en trois grands ter­roirs vi­ti­coles : Rio­ja Ala­ve­sa, Rio­ja Al­ta, Rio­ja Ba­ja, qui se vi­sitent. À l’écart des grands cou­rants tou­ris­tiques, elle re­cèle éga­le­ment de nom­breuses ri­chesses gas­tro­no­miques, cultu­relles ou na­tu­relles, sans comp­ter sa po­pu­la­tion ac­cueillante. & Mi­chel Blan­chard S euls quelques TO fran­çais pro­gramment la ré­gion de la Rio­ja, le prin­ci­pal étant Voya­geurs du Monde, les autres plu­tôt spé­cia­li­sés comme Wine pas­sport ou Vi­no Trip. Mais ce­la pour­rait chan­ger, car la des­ti­na­tion com­mence à faire par­ler d’elle et bé­né­fi­cie de l’au­ra de Bil­bao. La Rio­ja Ala­ve­sa n’est qu’à 30 mi­nutes, au sud de la ré­gion basque au­to­nome. Sur la route, on peut faire un dé­tour, par le ter­roir du Txa­ko­li ( notre Coup de coeur, voir en­ca­dré) et la jo­lie ci­té an­cienne d’Art­zi­nie­ga, où se trouve un re­mar­quable mu­sée ré­gio­nal d’eth­no­gra­phie qui donne une bonne idée de la vie lo­cale et des ac­ti­vi­tés tra­di­tion­nelles, dont le vin, mais aus­si le cidre ou le fro­mage de bre­bis. En bor­dure du bourg, le sanctuaire de Notre-Dame de la En­ci­na, du XVe siècle, est connu pour son ma­gni­fique re­table po­ly­chrome.

Le charme de La­guar­dia

À La­guar­dia, nous sommes au coeur de la Rio­ja Ala­ve­sa, un des deux ter­roirs les plus ré­pu­tés de Rio­ja, avec 12 000 hec­tares sur les 70 000 de toute l’ap­pel­la­tion. Le vi­gnoble est an­cien, la pro­duc­tion rai­son­née. Le pay­sage, de mon­tagnes et falaises, est spec­ta­cu­laire. Au coeur du ta­bleau coule l’Ebre, sur­plom­bé de vil­lages en pierre ocre bien ser­rés au­tour de leur église for­ti­fiée, fron­tière entre le pays basque et la Rio­ja géo­gra­phique. Un stop s’im­pose au Centre thé­ma­tique du vin Vil­la Lu­cia, à la fois cave très an­cienne, in­con­tour­nable mu­sée vi­ni­cole aux ins­tal­la­tions de pointe et res­tau­rant gas­tro­no­mique. Le cé­page rouge tem­pra­nillo y est à l’hon­neur. Vi­sites, dé­gus­ta­tions, ani­ma­tions, ate­liers cui­sine sont or­ga­ni­sés. C’est à La­guar­dia et ses alen­tours que se trouve la plus forte concen­tra­tion de caves de la Rio­ja, dont l’em­blé­ma­tique Mar­qués de Ris­cal. Quant à la ville for­ti­fiée de La­guar­dia el­le­même, très ap­pré­ciée des tou­ristes es­pa­gnols, elle est pleine de charme, de pe­tites rues an­ciennes, de pla­cettes om­bra­gées, de vieux pa­lais et d’une église très vi­si­tée, San­ta Ma­ria de los Reyes, avec un por­tique ex­cep­tion­nel du XIVe siècle, re­mar­qua­ble­ment pré­ser­vé. Autre grande cave de La­guar­dia, Egu­ren Ugarte, ri­che­ment do­tée, pro­duit des as­sem­blages à base de tem­pra­nillo, de gre­nache et de viu­ra ou de gra­cia­no, blancs et rouges, jeunes ou d’éle­vage, tour-

née vers l’ex­port. Les caves des­cendent jus­qu’à 17 mètres sous terre et s’étendent sur 2 ki­lo­mètres ! Cer­tains ama­teurs y gardent les bou­teilles ache­tées dans des niches fer­mées à leur nom, où ils peuvent ve­nir dé­gus­ter quand ils le sou­haitent ! Le do­maine com­porte son propre hô­tel de 21 chambres très contem­po­raines, et le pay­sage, au loin, est su­perbe. On pour­ra vi­si­ter en­suite à Villa­bue­na l’opu­lente cave fa­mi­liale Viñe­dos y bo­de­gas de la Mar­que­sa, qui pro­duit le vin connu sous le nom de Val­ser­ra­no, ex­por­té à 60 % vers les États-Unis, l’Asie ou l’Aus­tra­lie. Son rouge « grande ré­serve » est ré­pu­té, mais le crian­za et le re­ser­va sont aus­si d’ex­cel­lents vins de garde. La vi­site dure d’une de­mi-heure à deux heures et passe par trois im­pres­sion­nantes ga­le­ries voû­tées de caves. 17 000 bou­teilles y sont conser­vées. À deux pas se trouve le bel hô­tel avant-gar­diste Viu­ra, du nom d’un cé­page, un quatre-étoiles de 33 chambres où l’on vou­drait se po­ser quelques jours, avec vue sur le vieux vil­lage. On ne peut ra­ter le do­maine Mar­qués de Ris­cal, à El­cie­go, par ailleurs très jo­li vil­lage au­tour de son église. Là, c’est une autre di­men­sion, plus in­dus­trielle, avec im­mense par­king, ca­fé­té­ria, grande bou­tique, « ci­té du vin ». 150 per­ma­nents y tra­vaillent. L’hô­tel, gé­ré par Star­wood, est l’oeuvre de Franck Geh­ry, l’ar­chi­tecte du Gug­gen­heim. Ses

Le vil­lage d’El­cie­go

Al­ta Au do­maine Rio­ja

Une rue de La­guar­dia

L’hô­tel Mar­qués de Ris­cal Le Centre thé­ma­tique Vil­la Lu­cia

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.