Af­faire Sch­nei­der Fi­nance : « une pro­messe mais pas de chèque »

Le Quotidien du Tourisme - - Actualité La Revue De La Semaine -

Une di­zaine de res­pon­sables d’agences de voyages s’es­ti­mant floués par Sch­nei­der Fi­nance se sont ras­sem­blés mer­cre­di 28 fé­vrier à Pa­ris de­vant les bu­reaux du ga­rant. Ils ont été re­çus par le di­rec­teur de la so­cié­té d’émis­sion de ga­ran­ties fi­nan­cières, Phi­lippe Ayme-Jouve, qui, une nouvelle fois, a pro­mis de les rem­bour­ser. Ve­nu de Vienne en Isère, Eric Dul­ger, fon­da­teur de Tri­bu Voya­geurs, a fait spé­cia­le­ment le dé­pla­ce­ment jus­qu’à Pa­ris. « Nous étions une bonne di­zaine d’agences pré­sentes, ra­conte-t-il. Nous avons été re­çus dans le bu­reau de Phi­lippe Ayme-Jouve, di­rec­teur de Sch­nei­der Fi­nance. Il était en pleurs. » Concrè­te­ment le di­ri­geant de Sch­nei­der Fi­nance s’est en­ga­gé à « rem­bour­ser tout le monde » . « Nous sommes obli­gés de faire con­fiance à sa pa­role » sou­ligne Eric Dul­ger. Sur les 144 en­tre­prises lé­sées, une tren­taine a été lis­tée. Ces der­nières de­vraient être rem­bour­sées prio­ri­tai­re­ment, avant la fin mars. « Ce sont celles qui ont payé des contre-ga­ran­ties in­fé­rieures à 25 000 euros » pré­cise le pa­tron de Tri­bu Voya­geurs contraint lui aussi de ces­ser son ac­ti­vi­té et qui s’étonne de cette sé­lec­tion. « Nous sommes re­par­tis avec une pro­messe mais on ne nous a pas fait de chèque » dé­plore Eric Dul­ger qui n’ex­clut pas « d’autres ac­tions à ve­nir ». ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.