Le mu­sée n’ou­vri­ra pas◗ le 1er mai

Le Régional de Cosne - - La Une - JEAN-BAP­TISTE BOTELLA

Les membres du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion ont dé­ci­dé que le Nou­veau mu­sée de la ma­chine agri­cole et de la ru­ra­li­té de Saint-Loup n’ou­vri­rait pas cette sai­son.

◗ La dé­ci­sion n’a fait plai­sir à per­sonne. Sa­medi 7 avril, lors du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion, les bé­né­voles de l’as­so­cia­tion Fra­maa ont dé­ci­dé que cette sai­son, le Nou­veau mu­sée de la ma­chine agri­cole et de la ru­ra­li­té n’ou­vri­rait pas ses portes aux vi­si­teurs in­di­vi­duels comme pré­vu. « On est dans la li­mite du bé­né­vo­lat », sou­ligne le pré­sident Jean­Mi­chel Del Pe­so.

Pas de sai­son cette an­née pour le mu­sée ?

Une dé­ci­sion dif­fi­cile à prendre mais qui fait suite à plu­sieurs évé­ne­ments contraires. En ef­fet, après une ren­contre avec le sous­pré­fet de Cosne, les bé­né­voles ont eu la confir­ma­tion qu’ils ne pour­raient pas conser­ver leurs deux agents d’ac­cueil, en contrat ai­dés, suite à la dé­ci­sion de l’État de mettre fin à ce type de contrat. Les deux contrats pren­dront donc fin le 25 et 26 avril. « Le sous­pré­fet était au cou­rant de notre si­tua­tion de­puis long­temps. Au­jourd’hui, sans les aides de l’État, on ne peut pas payer ces contrats », re­prend le pré­sident.

Pour bâ­tir son bud­get pré­vi­sion­nel, les membres du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion avaient éga­le­ment ta­blé sur une sub­ven­tion de 39.000 € de la com­mu­nau­té de com­munes Loire Vi­gnobles et No­hain (CCLVN). Sub­ven­tion qui au­rait per­mis aux bé­né­voles, en réa­li­sant quelques éco­no­mies, de pou­voir faire ap­pel à des contrats se­niors, qui per­mettent éga­le­ment de bé­né­fi­cier d’aides de l’État. « Seule­ment au bud­get de la CCLVN nous avons ob­te­nu une sub­ven­tion de 30.000 € », chiffre le pré­sident.

Face à ces deux élé­ments, les membres du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion ont donc dé­ci­dé de ne pas rou­vrir les portes du mu­sée aux vi­si­teurs le 1er mai. Un éta­blis­se­ment in­con­tour­nable dans le pay­sage lo­cal et qui ac­cueille plus de 6.500 per­sonnes (avec ses ma­ni­fes­ta­tions) à l’an­née « Il nous manque 9.000 ou 10.000 € pour pou­voir em­bau­cher deux contrats se­niors afin de pou­voir ou­vrir le mu­sée, lance Jean­Mi­chel Del Pe­so. À moins que la CCLVN puisse nous dé­ta­cher quel­qu’un pen­dant les cinq mois d’ou­ver­ture du mu­sée ? »

Le Nou­veau mu­sée de la ma­chine agri­cole et de la ru­ra­li­té de Saint-Loup ne de­vrait pas ou­vrir ses portes le 1er mai pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.