Les ser­vices de votre mai­rie à la mai­son

Le Régional de Cosne - - La Une - FLORENT MAUPAS

Se de­vant de pro­po­ser une per­ma­nence de service, les com­munes ni­ver­naises soignent plus ou moins vite et bien leurs sites in­ter­net.

◗ L’exemple de Bou­hy. « C’est de l’ar­gent pas gas­pillé. » Aux yeux de Jean­Mi­chel Bille­bault, le maire, « le site in­ter­net de Bou­hy est vrai­ment bien. En pu­blic, je n’ou­blie pas de le dire ».

Voi­ci un an, Bou­hy a été la 2e com­mune de la Nièvre à mettre en ligne le site in­ter­net dé­ve­lop­pé par l’en­tre­prise au­rilla­coise Net15 et que com­mer­cia­lise le groupe Cen­tre­France. « Deux jours après Sau­vi­gny­les­Bois », se rap­pelle le maire. S’il n’est « pas le plus fin connais­seur » en la ma­tière, il sait qu’« énor­mé­ment de monde est sur in­ter­net, même des an­ciens ».

« Qu’on s’en oc­cupe »

Pour in­for­mer 24 h/24, le tertre poyau­din a en fait com­men­cé à prendre le vi­rage du nu­mé­rique voi­ci 12 ans. « On avait un site, créé par nous, qui vé­gé­tait. Des ad­mi­nis­trés nous in­ter­pel­laient : “ça ne bouge pas votre site” ». Ma­ga­lie Lou­veau, char­gée de dé­ve­lop­pe­ment des ventes nu­mé­riques dans la Nièvre, a fait la pro­po­si­tion de Centre­France juste à pro­pos.

Jean­Mi­chel Bille­bault constate que de l’en­ri­chis­se­ment du média par Paule Le Gal­lo, la secrétaire de mai­rie et Sa­bine Pré­ger­main, l’em­ployée de l’agence pos­tale com­mu­nale, jus­qu’au sui­vi tech­nique, « ça se passe for­mi­da­ble­ment bien ». L’idée est ici par­ta­gée que « si on veut faire quelque chose de bien, il faut qu’on s’en oc­cupe bien ».

Dé­li­bé­ra­tions du conseil mu­ni­ci­pal, in­for­ma­tions gé­né­rales, an­nuaire des com­mer­çants, ar­ti­sans et as­so­cia­tions, liens utiles, an­nonce et re­tour sur les ma­ni­fes­ta­tions lo­cales, « voire du can­ton et de la com’com’», les faits de tous les jours y sont. « Et bien­tôt on va mettre le trom­bi­no­scope des conseillers mu­ni­ci­paux. »

Via la mes­sa­ge­rie, « des ad­mi­nis­trés posent aus­si des ques­tions, font des sug­ges­tions, des ob­ser­va­tions. Ce n’est par­fois pas agréable à lire, mais ces échanges sont né­ces­saires », d’après le maire.

« Il est consul­té »

Paule Le Gal­lo confirme que « des de­mandes de ren­sei­gne­ments, d’actes d’état­ci­vil ou d’ins­crip­tion sur les listes élec­to­rales, on n’en re­çoit pas tous les jours mais ré­gu­liè­re­ment. Les mails évitent les cour­riers qui peuvent être longs. On de­mande des scans de pièces d’iden­ti­té. De plus en plus on fonc­tionne par ce biais ».

La sim­pli­ci­té d’utilisation du site, le choix dans les cou­leurs de ru­briques et la pos­si­bi­li­té de si­gna­ler un titre d’ap­pel sont loués par la secrétaire de mai­rie. Au­jourd’hui « on es­saie de le mettre ré­gu­liè­re­ment à jour et on sait qu’il est consul­té ». Sans que cha­cun ait for­cé­ment réa­li­sé que l’an­cienne adresse (www.bou­hy.net) et l’hé­ber­geur ont été conser­vés.

Et à Ar­quian ? Le site www.ar­quian.fr (*), éga­le­ment né­go­cié au­près de Centre­France, « de­vrait être mis en ligne dé­but 2019 ». La for­ma­tion de la secrétaire de mai­rie, Cé­cile Be­cker et de deux élus sus­cep­tibles de l’épau­ler, date dé­jà. Mais l’in­cen­die dans le centre­bourg a re­tar­dé cette mise en route. « Nous avons dé­jà tra­vaillé sur l’ar­bo­res­cence, la créa­tion. On a tout en mains pour ali­men­ter le site, ce sont juste les mains qui nous manquent. »

Cé­cile Be­cker est en­thou­siaste. « L’in­té­rêt, c’est une info im­mé­diate, de pou­voir être ré­ac­tif. Et l’avan­tage, c’est qu’on a la main. On peut mettre ce qu’on veut dans la mi­nute et tout mo­di­fier. » On y trou­ve­ra ren­dez­vous, mo­da­li­tés de lo­ca­tion de la salle Jean­Car­riès, comptes­ren­dus de conseil, ar­rê­tés de sé­che­resse… « Il y a aus­si des liens pour les lo­ca­tions de gîtes, ça ren­voie vers les of­fices de tou­risme qui gèrent ça. » En re­vanche, le paie­ment des re­pas de can­tine et du service d’as­sai­nis­se­ment conti­nue­ra de se faire par carte ban­caire via TiPi, en lien avec la per­cep­tion.

Dé­but 2019, ce­la coïn­ci­de­rait avec la sor­tie du Pe­tit Ar­qui­nois (le ma­ga­zine mu­ni­ci­pal), qui se­ra aus­si té­lé­char­geable sur le site.

« L’avan­tage, c’est qu’on a la main »

(*) L’adresse est ar­rê­tée, une li­cence, dé­po­sée, Ar­quian étant le seul en France à avoir ce nom.

(LE JDC)

Em­ployées de mai­rie et élus par­tagent l’« en­vie de tra­vailler avec le site », à Bou­hy.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.