Les pre­miers noms du fes­ti­val cos­nois

Du 14 au 18 no­vembre, une belle bro­chette d’ac­teurs, réa­li­sa­teurs et pro­duc­teurs par­ti­ci­pe­ront au 23e fes­ti­val du film fran­çais Les Avant­pre­mières de Cosne.

Le Régional de Cosne - - La Une -

Arielle Dom­basle, Va­lé­rie Mai­resse ou en­core So­phie Forte sont les pre­mières têtes d’af­fiche des Avant­Pre­mières.

◗ « On a de très bons films par rap­port à d’autres fes­ti­vals. » Mar­gue­rite Mi­chel, la pré­si­dente de Trait d’union 58, ne peut pour l’heure an­non­cer la com­po­si­tion exacte du ju­ry des 23e Avant­pre­mières de Cosne, mais af­fiche sa sa­tis­fac­tion sur l’af­fiche.

Les der­niers films de Diane Ku­rys, Oli­vier As­sayas, Ju­dith Da­vis, Fran­çois De­sa­gnat et Khei­ron consti­tuant la sé­lec­tion, sor­ti­ront en dé­cembre et jan­vier mais font dé­jà par­ler d’eux. Ain­si que, bien sûr, Le Der­nier em­pe­reur, ce Vi­docq re­vi­si­té dont le rôle­titre joué par Vincent Cas­sel est la ga­ran­tie d’un énorme suc­cès.

Cosne se­ra dans la poi­gnée de villes à ap­pré­cier ce long­mé­trage avant les autres (*).

Un ca­deau du dis­tri­bu­teur, Gau­mont, preuve que le fes­ti­val et l’ÉdenCi­né­ma comptent sur la scène du 7e art. « C’est une sa­crée per­for­mance de l’avoir ». À faire ou­blier que le film se­ra hors com­pé­ti­tion et son équipe, pas re­cons­ti­tuable.

Pa­trick Ches­nais, par exemple, que Trait d’union sol­li­cite « de­puis un mo­ment », est au théâtre mi­no­vembre. L’or­ga­ni­sa­tion est ha­bi­tuée à com­po­ser : à un mois des sor­ties des films, « beau­coup de co­mé­diens sont re­par­tis au tra­vail ».

Sur les avant­pre­mières il faut se battre, faire sa place. Afin d’ap­por­ter au pu­blic la di­men­sion ul­time de l’oeuvre : la pré­sence et le té­moi­gnage d’ar­tistes qui sont de­dans.

« On contacte les dis­tri­bu­teurs, les agents. » C’est plus fa­cile pour les long­smé­trages dont la sor­tie est plus tar­dive.

Ain­si, la soi­rée des com­mer­çants ACC, jeu­di 15, au­tour du film à sketches de 13 réa­li­sa­teurs Sa­lauds de pauvres, réuni­ra Fré­dé­ric Mar­boeuf, le pro­duc­teur, So­phie Forte, réa­li­sa­trice, l’ac­teur Hus­ky Ki­hal et une in­vi­tée sur­prise.

Pour la soi­rée par­rai­née par la cen­trale de Bel­le­ville­sur­Loire, le 14, le thril­ler fan­tas­tique Noise se­ra por­té par son pro­duc­ teur, Vincent Ray­mond, son réa­li­sa­teur Jé­ré­my La­val et ses co­mé­diens prin­ci­paux, Bé­ran­gère McNeese, Guillaume Du­hesme et Chris­tophe Pe­rez. De sur­croît, « c’est un beau film, on ne s’y at­tend pas ».

Dis­traire en pre­mier lieu

« Le ju­ry vau­dra lar­ge­ment cer­tains ju­rys dans cer­tains fes­ti­vals. » Mar­gue­rite Mi­chel ap­pré­cie par ailleurs qu’Arielle Dom­basle re­vienne. « En 2016, elle avait bien ai­mé Cosne et comme elle a re­fait un film, elle a sou­hai­té le pré­sen­ter. »

Pa­reil pour Phi­lippe Muyl, le réa­li­sa­teur de Cui­sine et dé­pen­dances et du Pa­pillon, qui amène cette fois dans ses va­lises Le pro­me­neur de pa­pillon, tour­né en Chine.

Mais la fier­té pre­mière de l’or­ga­ni­sa­tion est de « dis­traire les gens ».

FLORENT MAUPAS

Sur les avant­pre­mières il faut se battre, faire sa place

(*) Avec Pa­ris, Rennes, Vi­trolles, Lyon et Ar­ras où Vi­docq est né.

En at­ten­dant la 3 salle. Aban­don­ner la date de la mi­no­vembre ? Trait d’union y ré­flé­chi­ra peut-être « quand il y au­ra la 3e salle de ci­né­ma à Cosne. Elle va nous per­mettre de voir les choses dif­fé­rem­ment. On pour­ra pas­ser un cran au des­sus. Pas en étof­fant la sé­lec­tion car il faut tou­jours que le pu­blic puisse ac­cé­der fa­ci­le­ment, mais au ni­veau des équipes de films ».

(D.R.)

Arielle Dom­basle, Phi­lippe Muyl et So­phie Forte, im­pa­tients de par­ler de leurs films.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.