Le 11 novembre dans le sang !

Le Régional de Cosne - - L'événement - FLORENT MAUPAS

« C’était un sou­hait pour le cen­te­naire. On a tou­jours dit qu’on fe­rait quelque chose. » Le dé­sir d’Anne Pé­ron­net et Marie-Noëlle De­muez, la maire de San­tranges et la 3e ad­jointe, « qu’on n’ou­blie pas la guerre 14-18 », a été com­mu­ni­ca­tif.

◗ Le 11 novembre et les jours d’avant et après, à San­tranges, vont s’en­chaî­ner les cé­lé­bra­tions d’un an­ni­ver­saire à la hau­teur de l’hom­mage que la France se devait de rendre aux 18,6 mil­lions de morts mi­li­taires et ci­vils de ce conflit si cruel.

Cons­tant, Pa­tient…

À com­men­cer par une ex­po­si­tion dans la salle du conseil mu­ni­ci­pal, du 7 au 14 novembre. « Un sa­cré tra­vail de re­cherches » au­près des Ar­chives dé­par­te­men­tales ou en­core sur le site Mé­moire des hommes, quant aux 47 sol­dats dont les noms fi­gurent sur le mo­nu­ment aux Morts du vil­lage, a per­mis de réunir leurs fiches (iden­ti­tés, pro­fes­sions, si­gna­le­ments phy­siques) et ac­ti­vi­tés mi­li­taires, jus­qu’aux jour­naux de marche et des opé­ra­tions des jours de leur décès. Im­pro­vi­sés sol­ dats, Clo­taire, Cons­tant, Pa­tient et consorts étaient en ma­jo­ri­té culti­va­teurs.

À voir, aus­si, les illus­tra­tions et tra­vaux écrits des éco­liers (des lettres aux Poi­lus ?), et des ob­jets et ar­chives prê­tés pour l’oc­ca­sion (*), obus sculp­tés, li­vrets mi­li­taires, pho­tos…

La con­fé­rence que don­ne­ra, ven­dre­di 9 novembre, à 20 h 30, l’his­to­rien et pro­fes­seur des uni­ver­si­tés Guy Bru­cy, de Châ­tillon­sur­Loire, se­ra sans conces­sions, in­ti­tu­lée « Vivre, sur­vivre et mou­rir dans les tran­chées ». Et pour la cé­ré­mo­nie du 11 novembre, le dé­fi­lé pas­se­ra entre les­dites fiches, plas­ti­fiées et dis­po­sées de fa­çon à for­mer une al­lée.

Anne Pé­ron­net in­siste : « À San­tranges, nous sommes en­core ter­riens. Tant qu’on peut en par­ler, ce sont nos ra­cines qu’on a en­vie de faire connaître. » (*) Sont no­tam­ment re­mer­ciés Chan­tal Sa­lin, Marc-An­toine Gi­got, Ja­cky Pou­ron, une ha­bi­tante de Me­hun-sur-Yèvre et la com­mune de Châ­tillon-sur-Loire.

Émo­tion.

« On a très peu par­lé de 14-18 » dans la fa­mille de Marie-Noëlle De­muez. Et pour cause, un aïeul, Alexandre De­muez, né en 1884, n’en est pas re­ve­nu. Des re­cherches ont per­mis de re­cons­ti­tuer son par­cours jus­qu’à sa mort le 16 avril 1917 lors de la terrible ba­taille de Mont-Sa­pi­gneul (Aisne). Son corps avait été ren­du à sa fa­mille le 26 dé­cembre 1920.

Anne Pe­ron­net et Marie-Noëlle De­muez de­vant des ob­jets et do­cu­ments qui se­ront ex­po­sés du 7 au 14 novembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.