Une ta­toueuse en va­drouille

Virginie Huj, ar­tiste peintre, sillonne les routes du Nord­Ar­dèche pour faire connaître cet art, par­fois mé­con­nu, qu’est le ta­touage.

Le Réveil du Vivarais - - La Une - NASTASIA KALAWSKI

Ar­tiste peintre Virginie Huj vit de­puis une quin­zaine d’an­nées en Ar­dèche. De­puis un an, elle s’est ini­tiée au ta­touage.

« Le pas­sage d’ar­tiste peintre à ta­toueuse s’est fait très fa­ci­le­ment. Le corps est un nou­veau sup­port. Quand je ta­toue, c’est comme une oeuvre d’art », ex­plique­t­elle.

Après avoir ob­te­nu les agré­ments, Virginie Huj a amé­na­gé un vé­hi­cule afin d’al­ler à la ren­contre des gens pour leur mon­trer son tra­vail de ta­toueuse. Le ta­too truck « me per­met d’al­ler à la ren­contre des gens, d’éta­blir un pre­mier con­tact. »

Les gens sont in­té­res­sés par ce concept

Cer­tains ai­me­raient même ce faire ta­touer dans son vé­hi­cule. Mais pour des ques­tions d’hy­giène, ce n’est pas pos­sible. Alors Virginie Huj s’est amé­na­gé son sa­lon en pleine cam­pagne, à SaintJeure d’Ay.

« Le ta­touage n’est pas un acte ano­din. Ici c’est un en­vi­ron­ne­ment calme où se li­bèrent des éner­gies in­té­res­santes », af­firme­telle. Son sa­lon est loin de res­sem­bler à un sa­lon or­di­naire. Il faut d’ailleurs connaître car per­sonne ne peut ima­gi­ner trou­ver un sa­lon de taouage au sein de ce lieu buc­co­lique. À l’in­té­rieur, un es­pace co­sy est amé­na­gé afin de mettre la per­sonne à l’aise. Des oeuvres de Virginie Huj font d’ailleurs par­ties de la dé­co­ra­tion.

« Par­fois on peut ta­touer 8­10 heures. Il est ap­pré­ciable de pou­voir sor­tir, faire une pause, se ba­la­der. Le ta­touage, c’est quelque chose d’im­por­tant, un en­ga­ge­ment. C’est alors im­por­tant de le faire dans de bonnes condi­tions », pré­cise­t­elle.

« Par la suite, j’ai­me­rai faire des mar­chés. Je re­cherche des ma­ni­fes­ta­tions où je pourrais al­ler. J’ai une tour­née à dé­fi­nir. Les gens peuvent aus­si m’ap­pe­ler pour que l’on se ren­contre et que l’on dis­cute de leur pro­jet », pré­cise la ta­toueuse.

Virginie Huj conseille dans son no­made truck.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.