« Un phé­no­mène d’iso­ther­mie »

Le Réveil du Vivarais - - Grand Angle - DAVID RIVORY

Pour l’an­tenne de Mé­téo France de Mon­té­li­mar, les intempéries du week-end ne sont pas in­ha­bi­tuelles et re­lèvent d’un phé­no­mène dit d’iso­ther­mie.

◗ « Un épi­sode nei­geux comme nous ve­nons de le connaître ? Ce­la peut se pro­duire mais ce n’est pas cou­rant », ex­plique­t­on à Mé­téo France à Mon­té­li­mar. En ef­fet, il n’y a pas de mo­dèle pour pré­voir le re­tour de condi­tions hi­ver­nales au mi­lieu du prin­temps. Pour au­tant les ser­vices de Mé­téo France peuvent le pré­voir en amont. « Nous nous mé­fions lorsque les mo­dèles pré­voient un gros re­froi­dis­se­ment deux ou trois jours avant. Les quan­ti­tés de pré­ci­pi­ta­tions sont, en re­vanche, dif­fi­ciles à pré­voir », es­time Mé­téo France qui ex­plique ce temps qua­si hi­ver­nal par « un phé­no­mène d’iso­ther­mie ».

Abais­se­ment ra­pide de la li­mite pluie-neige

Ce­la se pro­duit lors de fortes pré­ci­pi­ta­tions qui abaissent la li­mite pluie­neige. C’est ce qui s’est pas­sé sur le pla­teau ar­dé­chois. Cou­plées à un vent de nord, les tem­pé­ra­tures baissent très vite. C’est ce qui pro­voque cette neige lourde et col­lante car gor­gée d’eau.

L’épi­sode est dé­sor­mais der­rière nous avec une li­mite pluie­neige qui est re­mon­tée à 1.800 m d’al­ti­tude dès mar­di ma­tin.

La pluie et le temps gris risquent ce­pen­dant de du­ rer un peu en rai­son d’une dé­pres­sion qui ra­mène des re­tours in­stables de l’est de la Mé­di­ter­ra­née, du cô­té de l’Ita­lie. Un temps qui va res­ter in­stable mais sans al­ler jus­qu’à l’orage par manque d’air chaud. « Mais pour ce qui est de la neige, c’est ter­mi­né », conclut­on à Mé­téo France.

Il a nei­gé à Co­lom­bier dans la Loire. Au Col du Tra­col, une neige lourde et col­lante car gor­gée d’eau, ré­sul­tat d’un phé­no­mène d’iso­ther­mie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.