« Pour sau­ver la fo­rêt de Taillard »

Le Réveil du Vivarais - - Faits Divers - Société -

L’as­so­cia­tion Pro­té­geons Taillard a lan­cé une pé­ti­tion contre le pro­jet éo­lien de la Fo­rêt de Taillard, si­tuée aux confins des dé­par­te­ments de la Loire, de la Hau­teLoire et de l’Ar­dèche.

◗ Un parc éo­lien de­vrait bien­tôt voir le jour dans le dé­par­te­ment de la Loire. Après 12 ans d’études, la préfecture a ré­cem­ment va­li­dé le per­mis de construire sur les com­munes de Saint­Sau­veur­en­Rue et de Bur­dignes. Dix éo­liennes de 125 mètres de haut à 1.300 mètres d’al­ti­tude sur les crêtes de la fo­rêt de Taillard. Un pro­jet qui se concré­tise mais qui est loin de faire l’una­ni­mi­té au­près de tous les ci­toyens. L’as­so­cia­tion Pro­té­geons Taillard s’est créée et a lan­cé une pé­ti­tion sur in­ter­net « pour sau­ver la fo­rêt de Taillard ».

Pour les membres de l’as­so­cia­tion, il s’agit tout d’abord d’un pro­jet « in­utile et coû­teux ». Ils ex­pliquent dans leur com­mu­ni­qué que la Ré­gion Au­vergne ­ Rhône­Alpes est une des pre­mières de France pour la pro­duc­tion d’élec­tri­ci­té dé­car­bon­née. « Notre ré­gion ex­porte près de la moi­tié de sa pro­duc­tion d’élec­tri­ci­té vers des ré­gions voi­sines et les pays li­mi­trophes. Il n’y a donc au­cune jus­ti­fi­ca­tion im­mé­diate pour ins­tal­ler des ca­pa­ci­tés sup­plé­men­taires de pro­duc­tion élec­trique ». Les membres de l’as­so­cia­tion es­timent qu’il s’agit d’un pro­jet in­adap­té à la tran­si­tion éner­gé­tique sur le ter­ri­toire du Parc du Pi­lat.

« Sur nos ter­ri­toires de moyenne mon­tagne au cou­vert fo­res­tier im­por­tant où l’ha­bi­tat est dis­per­sé, l’éo­lien in­dus­triel en rai­son de son em­preinte sur les pay­sages na­tu­rels et de son im­pact sur la qualité de vie de la po­pu­la­tion pose de graves pro­blèmes d’ac­cep­ta­bi­li­té so­ciale (pré­ju­dice vi­suel, flashs lu­mi­neux noc­turnes, nui­sances so­nores et in­fra­so­nores). D’autres éner­gies re­nou­ve­lables sont dis­po­nibles qui ap­portent des plus­va­lues en terme d’em­plois lo­caux.

La fi­lière fo­rêt bois éner­gie en est le pre­mier exemple. A proxi­mi­té de la fo­rêt de Taillard l’usine de co­gé­né­ra­tion Mou­lin­vest à Du­nières a une pro­duc­ tion pi­lo­table d’élec­tri­ci­té qui équi­vaut à celle de quatre éo­liennes », ex­pliquent­ils.

Le pro­jet me­na­ce­rait aus­si se­lon eux la ressource en eau de quatre vil­lages. « La vul­né­ra­bi­li­té de la ressource en eau po­table, qu’il s’agisse des cap­tages pu­blics ou des sources privées de quatre vil­lages du pied­mont du mas­sif de Taillard : SaintSau­veur­en­Rue, Bur­dignes, Va­nosc et Rio­tord, a été poin­tée par le rap­port du com­mis­saire en­quê­teur lors de l’en­quête pu­blique d’avril­mai 2017. Des me­naces non maî­tri­sées sur la ressource en eau sont re­dou­tées en phase de construc­tion pen­dant la­quelle 500 mètres cubes de ter­ras­se­ment par pied éo­lien dans le sol mi­cro­faillé se­raient réa­li­sés », in­dique l’as­so­cia­tion. En­fin, ils s’op­posent au parc éo­lien car il dé­trui­rait le pa­tri­moine pay­sa­ger et une bio­di­ver­si­té pro­té­gée.

Pour toutes ces rai­sons, l’as­so­cia­tion a décidé de lan­cer une pé­ti­tion en ligne « Pour sau­ver la grande fo­rêt de Taillard ».

L’as­so­cia­tion Pro­té­geons Taillard avec son pré­sident Hen­ri De­lolme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.