Quatre spec­tacles d’émo­tion au Temps fort de prin­temps

Le Réveil du Vivarais - - Vivarais -

Le vil­lage a vé­cu avec ce Temps fort, trois jours de dé­cou­verte et de créa­tion ar­tis­tique. Ce­la a com­men­cé ce ven­dre­di au Ca­fé de la Fon­taine qui avait ac­cueilli la troupe Dans tes rêves pour son spec­tacle Le Bruit des Ombres.

Au dé­but, dans le si­lence d’un ca­fé, chaque co­mé­dien a une ra­dio po­sée de­vant lui ou proche de son oreille et une voix off com­mence. L’idée du spec­tacle est un re­tour sur des trau­ma­ti­sés, qui veulent se ra­con­ter et ra­con­ter par frag­ments l’in­ra­con­table, comme ceux re­pris en voix off des vic­ti­ mes juives lors de la Seconde Guerre mon­diale.

Puis tout le monde, en fin de spec­tacle s’est re­trou­vé sur la place et a lais­sé libre cours à l’émo­tion res­sen­tie. C’est ain­si que tout au long du wee­kend, des spec­tacles ont ani­mé le vil­lage, comme sa­me­di, la Cie Ma­cha avec la Bonne co­lère puis Le Pe­tit Cha­pe­ron de ta Cou­leur par la Com­pa­gnie de l’Abreu­voir à la halle du mar­ché, et en soi­rée Je ne suis pas en spec­tacle .Le ban­quet ra­dio­pho­nique a été en­re­gis­tré di­manche et se­ra disponible sur les ondes de Ra­dio d’Ici dans la se­maine.

La Com­pa­gnie de l’Abreu­voir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.