Va­leurs au­to Faites le tri !

Après le scan­dale du die­sel >>

Le Revenu - Hebdo Bourse - - La Une - Di­mi­tri Del­mond

Le parc au­to­mo­bile mon­dial n’a ja­mais été aus­si vaste ! Les im­ma­tri­cu­la­tions ont si­gné en 2016 une sep­tième an­née consé­cu­tive de crois­sance, ins­cri­vant un nou­veau re­cord avec un to­tal de 69,5 mil­lions de vé­hi­cules par­ti­cu­liers neufs mis sur les routes, soit un bond de 40% de­puis 2009. À pre­mière vue, l’in­dus­trie au­to­mo­bile mon­diale pa­raît donc lan­cée à grande vi­tesse sur une au­to­route sans péages.

Pour­tant, en Bourse, le sec­teur n’est plus si ru­ti­lant. Bien que son in­dice de ré­fé­rence en Eu­rope – le Stoxx 600 Au­to­mo­biles & Parts – af­fiche en­core une gé­né­reuse avance de 80% sur cinq ans, il a ca­lé cette an­née, ga­gnant pous­si­ve­ment 4% de­puis jan­vier. Le mo­teur a be­soin de re­froi­dir, certes, mais la dy­na­mique de crois­sance ren­table ne se dé­ment pas chez les construc­teurs et les ni­veaux de va­lo­ri­sa­tion ne montrent au­cun signe de sur­chauffe. Es­ti­mé à 6,9 en moyenne pour cette an­née, le mul­tiple cours sur bé­né­fice net par ac­tion des dix pre­miers construc­teurs mon­diaux est au plus bas de­puis 2010. Idem pour le ra­tio va­leur d’en­tre­prise sur ré­sul­tat opé­ra­tion­nel (5,6).

Trans­for­ma­tion né­ces­saire

À l’heure où se dé­roule le sa­lon de Franc­fort, grand-messe bis­an­nuelle de l’au­to­mo­bile, le doute s’est donc im­mis­cé dans la tête des in­ves­tis­seurs vis-à-vis d’un sec­teur qui a be­soin de se ré­in­ven­ter afin de ré­pondre aux nou­velles at­tentes du consom­ma­teur. Deux ans après le dé­but du «Die­sel­gate», l’au­to­mo­bi­liste a re­haus­sé son de­gré de mé­fiance et d’exi­gence, ré­cla­mant un vé­hi­cule res­pec­tueux des normes en­vi­ron­ne­men­tales, au plus haut stan­dard de sé­cu­ri­té, conforme au des­crip­tif four­ni, au conte­nu tech­no­lo­gique éle­vé… et au prix cal­cu­lé au plus juste!

Cette trans­for­ma­tion pré­sente un coût. Se­lon le ca­bi­net Alix Part­ners, les dé­penses de R&D et les in­ves­tis­se­ments dans les ca­pa­ci­tés de pro­duc­tion du sec­teur au­to­mo­bile mon­dial ont at­teint 181 mil­liards d’eu­ros l’an pas­sé, soit 11% du chiffre d’af­faires réa­li­sé par l’en­semble des ac­teurs! C’est co­los­sal. D’au­tant que tous n’en­re­gis­tre­ront pas le même taux de re­tour sur ca­pi­taux em­ployés. Des construc­teurs pour­raient se re­trou­ver fra­gi­li­sés, sur­tout en cas de re­tour­ne­ment du mar­ché. De nou­velles fu­sions ou ac­qui­si­tions ne sont donc pas à ex­clure.

Re­nault

Peu­geot

BMW

Volks­wa­gen

Mer­cedes

Tes­la

Bou­dé par de grands construc­teurs comme Nis­san, Peu­geot, Fiat et Vol­vo, le sa­lon de Franc­fort, qui fer­me­ra ses portes le 24 sep­tembre, tente de faire ou­blier le scan­dale Volks­wa­gen.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.