Une dé­cote in­jus­ti­fiée

Le Revenu - Hebdo Bourse - - À La Une Cette Semaine -

L’ac­tion du construc­teur au­to­mo­bile est re­ve­nue au ni­veau au­quel nous l’avions conseillée à la vente, le 17 oc­tobre 2016. Dans cet in­ter­valle, elle a ga­gné 17% au maxi­mum et per­du jus­qu’à 6%, signe des hé­si­ta­tions des in­ves­tis­seurs pour une va­leur qui est tan­tôt por­tée par l’in­té­rêt de la Bourse pour les cy­cliques, tan­tôt frei­née par les soup­çons de fraudes aux émis­sions pol­luantes, par la re­ca­pi­ta­li­sa­tion à risque de sa fi­liale russe Av­to­vaz ou par les at­taques ré­pé­tées sur sa gou­ver­nance.

Plan stra­té­gique en oc­tobre

Ces vents contraires dé­sor­mais dis­si­pés, l’ac­tion Re­nault peut re­dé­mar­rer. Et ce d’au­tant plus vite qu’elle pré­sente, par rap­port à un groupe de va­leurs com­pa­rables, une forte dé­cote. Elle at­teint 9% en termes de ra­tio va­leur d’en­tre­prise sur ré­sul­tat opé­ra­tion­nel es­ti­mé pour 2017 (5,1, contre 5,6), mais sur­tout 31% se­lon le mul­tiple rap­por­tant le bé­né­fice net an­ti­ci­pé pour l’exer­cice en cours à la ca­pi­ta­li­sa­tion bour­sière (5 contre 7,2). Cette dé­cote pa­raît in­jus­ti­fiée au mo­ment où l’al­liance Re­nault-Nis­san fait jeu égal avec Volks­wa­gen en tête des ventes mon­diales (5,27 mil­lions de vé­hi­cules écou­lés à fin juin cha­cun). En outre, le ra­jeu­nis­se­ment du ca­ta­logue et le re­bond pres­sen­ti des mar­chés bré­si­lien et russe de­vraient do­per les vo­lumes du se­cond se­mestre. Re­nault va par ailleurs pro­fi­ter de la hausse de l’eu­ro face au dol­lar ou du pos­sible désen­ga­ge­ment de l’État de son ca­pi­tal. Un plan stra­té­gique se­ra pré­sen­té le mois pro­chain. N’at­ten­dez pas pour ache­ter.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.