Di­rect Ener­gieP­res­sion concur­ren­tielle

Le Revenu - Hebdo Bourse - - Acheter / Vendre - Hu­bert Couë­dic

Son ac­tua­li­té.

L’ac­tion de l’éner­gé­ti­cien est sous pres­sion. Après avoir cé­dé plus de 7% le 28 sep­tembre, en ré­ac­tion à la pu­bli­ca­tion de ré­sul­tats se­mes­triels in­fé­rieurs aux at­tentes (lire Le Re­ve­nu n°1449), le titre a en­core per­du près de 8,5%, le 6 oc­tobre. En cause : l’of­fen­sive de To­tal en France sur les mar­chés ré­si­den­tiels du gaz et de l’élec­tri­ci­té en­core do­mi­nés par EDF et En­gie. Nu­mé­ro trois fran­çais der­rière les deux opé­ra­teurs his­to­riques, Di­rect Ener­gie risque de pâ­tir de la guerre des prix en­ga­gée par le géant pé­tro­lier. To­tal vise 3 mil­lions de clients d’ici 2022 en s’ap­puyant sur un mo­dèle di­gi­tal à bas coût et en pro­po­sant des prix in­fé­rieurs aux ta­rifs ré­gle­men­tés (lire ci-contre). Un coup dur pour Di­rect Ener­gie, dont les offres ne sont pour l’ins­tant pas aus­si com­pé­ti­tives.

Notre ana­lyse.

La conquête de parts de mar­ché va donc de­ve­nir plus dif­fi­cile en rai­son de cette nou­velle pres­sion concur­ren­tielle. Les pro­chaines pu­bli­ca­tions per­met­tront de me­su­rer l’im­pact de To­tal sur les comptes des dif­fé­rents ac­teurs d’un mar­ché pro­mis à la concen­tra­tion. Le jour ve­nu, Di­rect Ener­gie se­ra une cible idéale.

Ache­tez. Pro­fil : Pro­chain ren­dez-vous :

spé­cu­la­tif.

Ob­jec­tif :

55 €. chiffre d’af­faires du 3e tri­mestre, 7 no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.