Es­si­lor Des sa­tis­fac­tions et des doutes

Le Revenu - Hebdo Bourse - - Acheter / Vendre - Oli­vier Dau­zat

Son ac­tua­li­té.

Les in­ves­tis­seurs re­dou­taient une mau­vaise sur­prise à l’oc­ca­sion de la pu­bli­ca­tion du chiffre d’af­faires tri­mes­triel du lea­der mon­dial des verres cor­rec­teurs. Or Es­si­lor a ras­su­ré. De juillet à sep­tembre, la crois­sance in­terne des ventes est res­sor­tie à 2,5%, une pro­gres­sion pas très éle­vée pour le groupe mais en ligne avec celle du pre­mier se­mestre.

En Amé­rique du Nord qui re­pré­sente 43% du chiffre d’af­faires du pôle verres et ma­té­riel op­tique, les ventes ont bien te­nu (+2,3%) en dé­pit des ca­tas­trophes na­tu­relles. En Eu­rope, l’amé­lio­ra­tion de l’ac­ti- vi­té s’est pour­sui­vie (+3%) grâce aux verres et au suc­cès des sites de com­merce en ligne. Dans les pays émer­gents, les ten­dances sont plu­tôt fa­vo­rables, avec le dé­ve­lop­pe­ment des pro­duits de mi­lieu de gamme en Chine et un dé­but de re­dres­se­ment au Bré­sil.

Notre ana­lyse.

Cette pu­bli­ca­tion de­vrait ai­der le titre à se main­te­nir au-des­sus de 100 eu­ros, même si la ten­dance reste né­ga­tive (-11% en six mois). Le pro­blème de fond d’Es­si­lor n’a pas dis­pa­ru : la crois­sance in­terne des ventes s’af­fai­blit et de­vient plus er­ra­tique, tan­dis que le titre de­meure for­te­ment va­lo­ri­sé. Par ailleurs, le pro­jet de fu­sion avec Luxot­ti­ca prend du re­tard. Les exi­gences de la Com­mis­sion eu­ro­péenne pour­raient conduire à des sy­ner­gies re­vues en baisse.

Ven­dez. Pro­fil : Pro­chain ren­dez-vous :

dynamique

Ob­jec­tif :

102 €. ré­sul­tats an­nuels, le 1er mars 2018.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.