CHINE

Une éco­no­mie en plein di­lemme

Le Revenu - Hebdo Bourse - - La Une - Ma­rianne Py

200 mil­liards de dol­lars sup­plé­men­taires de biens im­por­tés aux États-Unis de­vraient être taxés. Le ré­équi­li­brage en­ga­gé pour­rait être re­pous­sé.

a crise en Tur­quie a se­coué le monde émergent miaoût, sans en­traî­ner de mou­ve­ment de pa­nique gé­né­ra­li­sé La conta­gion a frap­pé une poi­gnée de de­vises (ré­al bré­si­lien, rou­pie in­do­né­sienne, rand sud-afri­cain et sur­tout pe­so ar­gen­tin) dont les éco­no­mies par­tagent un même fac­teur de vul­né­ra­bi­li­té : une ba­lance cou­rante dé­fi­ci­taire, créant une dé­pen­dance aux ca­pi­taux ex­té­rieurs par­ti­cu­liè­re­ment pro­blé­ma­tique en phase de re­mon­tée des taux amé­ri­cains et du dol­lar. Mais les in­ves­tis­seurs n’ont pas at­ten­du la crise turque pour de­ve­nir fri­leux à l’égard des ac­tifs émer­gents. Ils ont no­tam­ment été re­froi­dis de­puis le prin­temps par un cli­mat de guerre com­mer­ciale qui me­nace en pre­mier lieu la Chine. Or, lorsque l’em­pire du Mi­lieu éter­nue, le monde émergent s’en­rhume…

250 mil­liards de dol­lars de pro­duits taxés ?

Après l’échec de la vi­site d’une dé­lé­ga­tion chi­noise à Wa­shing­ton, le 24 août, la deuxième éco­no­mie mon­diale est plus que ja­mais sous la me­nace d’une forte hausse des droits de douane. Près de 200 mil­liards de dol­lars sup­plé­men­taires de biens chi­nois im­por­tés aux États-Unis sont vi­sés à l’ho­ri­zon de dé­but sep­tembre, ce qui por­te­rait le to­tal des pro­duits taxés à 250 mil­liards. Dans la fou­lée, Pé­kin a dé­ci­dé d’ajuster le cal­cul du taux pi­vot du yuan contre le dol­lar, afin de ré­duire les pres­sions bais­sières sur sa de­vise (-8% de­puis avril). Les au­to­ri­tés si­gni­fient ain­si qu’il n’est pas ques­tion de ri­pos­ter par une dé­va­lua­tion qui ris­que­rait d’exa­cer­ber les ten­sions avec les États-Unis. Le ré­cent dur­cis­se­ment de ton outre-At­lan­tique, à l’ap­proche des élec­tions de mi-man­dat en no­vembre, in­ter­vient «à un mo­ment in­op­por­tun pour la Chine», sou­ligne Mark Hae­fele chez UBS Wealth Ma­na­ge­ment. L’ex­pert rap­pelle que le pays tente de ré­équi­li­brer son éco­no­mie «afin de rendre sa crois­sance sou­te­nable à long terme et de conte­nir les risques liés à la hausse de son en­det­te­ment». Le ren­for­ce­ment de la su­per­vi­sion du sys­tème fi­nan­cier et le dur­cis­se­ment de la ré­gu­la­tion de la «fi­nance de l’ombre» ont, entre autres me­sures, per­mis une sta­bi­li­sa­tion de la dette chi­noise (voir graphe) au­tour de 250% du PIB de­puis dé­but 2016, «lais­sant es­pé­rer un dé­gonfle- ment en dou­ceur de la bulle de cré­dit en Chine». Mais les ÉtatsU­nis com­pliquent la tâche des au­to­ri­tés, qui pour­raient lâ­cher du lest pour sou­te­nir l’ac­ti­vi­té face à la hausse des droits de douane. Or «le désen­det­te­ment ne peut être re­por­té in­dé­fi­ni­ment», re­marque Mark Hae­fele.

Ra­len­tis­se­ment in­con­trô­lé

La pre­mière salve de taxes amé­ri­caines avait été mise en place dé­but juillet. Mais des signes de (lé­gère) fai­blesse ont été en­voyés par l’éco­no­mie chi­noise dès le prin­temps. Au cours des sept pre­miers mois de l’an­née, l’in­ves­tis­se­ment a crû de 5,5% (sur un an), le rythme le plus faible de­puis que la sé­rie existe (1996). Mais aux yeux des éco­no­mistes d’Au­rel BGC, la tendance la plus in­quié­tante concerne la consom­ma­tion des mé­nages. Sa crois­sance a été in­fé­rieure à 9% en moyenne sur les trois der­niers mois, sur fond de faible dy­na­mique du re­ve­nu dis­po­nible et d’un taux d’épargne en­core éle­vé. Ces évo­lu­tions «montrent que le ra­len­tis­se­ment échappe au contrôle des au­to­ri­tés», re­lèvent-ils, rap­pe­lant que «leur dé­sir est, au contraire, que la pour­suite du dé­ve­lop­pe­ment de la classe moyenne se tra­duise par un rôle plus im­por­tant de la consom­ma­tion des mé­nages dans la crois­sance to­tale de l’ac­ti­vi­té».

Bien qu’en pro­gres­sion de près de 9%, la consom­ma­tion des mé­nages chi­nois dé­çoit, faute de sou­tien suf­fi­sant des classes moyennes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.