Por­té par un souffle spé­cu­la­tif

Le Revenu - Hebdo Bourse - - Acheter / Vendre - Lio­nel Gar­nier

Son ac­tua­li­té.

Ja­mais Scor n’a pe­sé aus­si lourd en Bourse. L’ac­tion du cin­quième ré­as­su­reur mon­dial a tou­ché en dé­but de se­maine un plus-haut his­to­rique au-de­là de 38,50 eu­ros, sous l’ef­fet d’un souffle spé­cu­la­tif. L’as­su­reur Co­véa (Maaf, MMA, GMF) a pro­po­sé de ra­che­ter le groupe à un cours de 43 eu­ros par ac­tion, ce qui le va­lo­ri­se­rait plus de 7,5 mil­liards d’eu­ros. Co­véa a po­sé comme con­di­tion que l’opé­ra­tion soit ami­cale. Or l’offre, pour­tant plu­tôt gé­né­reuse, a été re­pous­sée par l’équipe de di­rec­tion du ré­as­su­reur, puis par son conseil d’ad­mi­nis­tra­tion.

Notre ana­lyse.

Le groupe mu­tua­liste d’as­su­rance di­ri­gé par Thier­ry De­rez, dé­jà ac­tion- naire de Scor avec 8% du ca­pi­tal après le ra­chat des parts du ja­po­nais Som­po en 2016, se dit ou­vert à une opé­ra­tion ami­cale. Les di­ri­geants de Scor mettent en avant les risques d’une perte d’in­dé­pen­dance qui af­fec­te­rait le mo­dèle du groupe. À 43 eu­ros, l’ac­tion se­rait va­lo­ri­sée 11,3 fois le ré­sul­tat es­comp­té en 2019. Pour 2018, Scor souffre de l’im­pact de la ré­forme fis­cale amé­ri­caine, mais un re­dres­se­ment de l’eu­ro au­rait un ef­fet po­si­tif sur les comptes. L’ac­tion garde toute sa place en por­te­feuille. Conser­vez. [SCR] Ob­jec­tif : 43 €. Pro­fil : spé­cu­la­tif. Pro­chain ren­dez-vous : ré­sul­tats à 9 mois, le 24 oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.