Of­fen­sive dans le par­fum

Le Revenu - Hebdo Bourse - - À La Une Cette Semaine -

Lea­der mon­dial du luxe et pre­mière ca­pi­ta­li­sa­tion de la Bourse de Pa­ris, LVMH a plus d’un tour dans son sac. Le groupe peut comp­ter sur des ac­tifs di­ver­si­fiés dans la mode et la ma­ro­qui­ne­rie mais aus­si dans les al­cools ul­tra­pre­mium pour équi­li­brer sa crois­sance. Les ré­sul­tats fi­nan­ciers se­mes­triels n’ont pas mon­tré le moindre signe de fai­blesse.

Son ac­tua­li­té. La so­cié­té di­ri­gée par Ber­nard Ar­nault passe à l’of­fen­sive dans le seg­ment des par­fums fé­mi­nins qu’il do­mine dé­jà avec J’adore de Dior, un block­bus­ter lan­cé en 1999. Le lan­ce­ment du nou­veau par­fum Joy, tou­jours chez Dior, de­vrait ren­for­cer les po­si­tions du groupe fran­çais dans un mar­ché mon­dial en forte crois­sance.

Notre ana­lyse. En Bourse, l’ac­tion, di­vi­dende ré­in­ves­ti, pro­gresse au rythme de 13,6% en moyenne chaque an­née de­puis trente ans. Ac­tuel­le­ment, le flux de tré­so­re­rie dis­po­nible an­ti­ci­pé à fin dé­cembre 2018 re­pré­sente 4,2% de la ca­pi­ta­li­sa­tion. Ce ra­tio grimpe même à 4,8% pour 2019. Au­tre­ment dit, la va­lo­ri­sa­tion de LVMH n’est pas ex­ces­sive.

NOTRE CONSEIL ✔ Ache­tez. [MC] Ob­jec­tif : 330 €. Pro­fil : dy­na­mique. Pro­chain ren­dez-vous : chiffre d’af­faires du 3e tri­mestre, en oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.