Vic­time d’un trou d’air

Le Revenu - Hebdo Bourse - - Acheter / Vendre - Alain Chaigneau

Son ac­tua­li­té.

Le titre de cette PME im­plan­tée à Rennes a chu­té de 38% le 11 sep­tembre et il per­dait en­core 10% le len­de­main en fin de séance. Le spé­cia­liste de la trans­mis­sion des flux vi­déo des ré­seaux de té­lé­vi­sion ne pèse plus que 32 mil­lions d’eu­ros, alors que l’in­tro­duc­tion en Bourse ré­cente va­lo­ri­sait l’en­tre­prise à 72 mil­lions d’eu­ros, soit trois fois le chiffre d’af­faires es­ti­mé pour 2018. Le titre, dé­jà co­té au Mar­ché Libre jus­qu’en 2008, avait été in­tro­duit le 1er juin der­nier sur Euronext Growth, au prix de 11 eu­ros.

Notre ana­lyse.

Au­cun échange n’a pu avoir lieu sur la va­leur entre le 4 et le 10 sep­tembre. Le 4 sep­tembre, après Bourse, la so­cié­té a fait état d’un chiffre d’af­faires se­mes­triel de 5,3 mil­lions d’eu­ros, en re­cul de 28% à don­nées pu­bliées. En cause : des ef­fets de base très dé­fa­vo­rables. Au pre­mier se­mestre 2017, Enen­sys avait en­gran­gé d’im­por­tantes com­mandes en Thaï­lande et en Rus­sie. Par consé­quent, la so­cié­té pré­voit de dé­cla­rer un ré­sul­tat opé­ra­tion­nel «si­gni­fi­ca­ti­ve­ment né­ga­tif» pour le pre­mier se­mestre. Pour in­ves­tis­seurs très aver­tis. Con­ser­vez. [ALNN6]. Pro­fil : spé­cu­la­tif. Pro­chain ren­dez-vous : comptes se­mes­triels (date non pré­ci­sée). Obj. : 6 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.