VA­LEURS PÉ­TROLE

Prudence mal­gré la hausse

Le Revenu - Hebdo Bourse - - La Une - Alain Chai­gneau

Le cours du Brent a bon­di de 13% en un mois, re­nouant avec un ni­veau in­édit de­puis fin 2014. Re­trou­vez nos conseils sur To­tal, Tech­nipFMC, CGG, Val­lou­rec…

Son ac­tua­li­té.

Lors d’un sé­mi­naire du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion d’En­gie, l’avenir de la par­ti­ci­pa­tion dans Suez (32,1%) vient d’être à nou­veau évo­qué, se­lon des in­for­ma­tions des Échos. Le groupe éner­gé­tique, lui-même contrô­lé à 24,1% par l’État fran­çais (lire p. 7), a dé­jà dé­cla­ré en mars der­nier, par la voix de sa di­rec­trice gé­né­rale, Isa­belle Ko­cher, qu’En­gie pou­vait «faire plus» en ma­tière de créa­tion de va­leur.

En dé­but d’an­née, et au-de­là de leurs liens ca­pi­ta­lis­tiques, les deux groupes ont an­non­cé un par­te­na­riat pour dé­ve­lop­per des parcs so­laires pho­to­vol­taïques dans les centres de sto­ckage de dé­chets (ac­ti­vi­té de re­cy­clage et va­lo­ri­sa­tion) de Suez en France mé­tro­po­li­taine.

Notre ana­lyse.

Suez, qui ne fait pas d’étin­celles à la Bourse de Pa­ris de­puis l’aver­tis­se­ment sur ré­sul­tats qui l’a fait plon­ger de 17% le 24 jan­vier der­nier (voir le gra­phique), mé­ri­te­rait da­van­tage de vi­si­bi­li­té sur la fu­ture com­po­si­tion de son ca­pi­tal. Ce­pen­dant, les di­ri­geants d’En­gie n’au­raient pas en­core ar­rê­té leur dé­ci­sion, même si la ces­sion de la par­ti­ci­pa­tion dans Suez pa­raît la plus pro­bable. On com­prend néan­moins qu’En­gie at­tende une re­mon­tée de l’action Suez à un ni­veau bien su­pé­rieur à la pré­sente va­lo­ri­sa­tion de la par­ti­ci­pa­tion (2,6 mil­liards d’eu­ros). Quant à l’hy­po­thèse d’un ra­chat des ac­tion­naires mi­no­ri­taires de Suez pour faire d’En­gie un groupe in­té­gré d’éner­gie et de ser­vices à l’en­vi­ron­ne­ment, elle n’est plus vrai­ment dans l’air du temps. On peut en­core ache­ter le titre Suez, mais pour le long terme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.