• Si­cav et fonds

Bourse Pri­vi­lé­giez les por­te­feuilles plus ré­sis­tants aux re­plis du mar­ché Les su­jets ma­jeurs de pré­oc­cu­pa­tion se sont rap­pe­lés au bon sou­ve­nir des in­ves­tis­seurs au cours des der­nières se­maines.

Le Revenu - Hebdo Bourse - - La Une - Laurent Saillard

Le sui­vi de la sé­lec­tion du Re­ve­nu

Plu­sieurs mo­tifs d’in­quié­tude semblent se conju­guer dans l’es­prit des gé­rants de­puis la fin sep­tembre. Le pro­jet du gou­ver­ne­ment ita­lien d’un dé­fi­cit pu­blic de 2,4% du PIB au lieu de 1,6% en 2019 a consti­tué un pre­mier dé­to­na­teur après la confiance re­la­tive re­trou­vée dans les séances de la fin de l’été. Outre les me­naces sur la dette pu­blique ita­lienne, qui se si­tue dé­jà à 130% du PIB na­tio­nal, et sur la so­li­di­té de la zone eu­ro, plu­sieurs autres bombes à re­tar­de­ment po­ten­tielles se sont rap­pe­lées au bon sou­ve­nir des in­ves­tis­seurs. Les in­cer­ti­tudes au­tour des né­go­cia­tions pour les mo­da­li­tés du Brexit sont ain­si ve­nues confir­mer qu’une sor­tie de l’Union eu­ro­péenne sans ac­cord for­mel est pos­sible. «Néan­moins, ce scé­na­rio ne nous pa­raît pas le plus pro­bable», es­time Ka­ren Ward, chef stra­té­giste de mar­ché chez JP Mor­gan AM à Londres, qui pense qu’un ac­cord plus rai­son­nable se­ra trou­vé au terme d’un ma­ra­thon dont les ins­tances eu­ro­péennes ont le se­cret.

La guerre com­mer­ciale ini­tiée par Do­nald Trump reste, elle, la pré­oc­cu­pa­tion ma­jeure, sus­cep- tible de bri­der la crois­sance mon­diale. «Ses pre­miers ef­fets sont dé­sor­mais per­cep­tibles sur le rythme de la crois­sance en Eu­rope conti­nen­tale», in­dique Ka­ren Ward, une ana­lyse confir­mée par les ré­centes ré­vi­sions à la baisse du FMI.

Ré­duire l’ex­po­si­tion aux pe­tites va­leurs

La pour­suite ou non du cycle éco­no­mique amé­ri­cain ex­cep­tion­nel, les élec­tions lé­gis­la­tives de mi-man­dat le 6 no­vembre aux États-Unis et le res­ser­re­ment des po­li­tiques mo­né­taires des grandes banques cen­trales consti­tuent les autres in­cer­ti­tudes du mo­ment pour les gé­rants. Dans cet en­vi­ron­ne­ment, Ka­ren Ward reste po­si­tive sur les ac­tions, tout en re­com­man­dant une plus grande neu­tra­li­té, mais sans al­lé­ge­ments mas­sifs et en pri­vi­lé­giant la di­ver­si­fi­ca­tion ré­gio­nale. Elle sug­gère de ré­duire l’ex­po­si­tion aux pe­tites et moyennes va­leurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.