ZONE EU­RO Une pause et ça re­part ?

Après le trou d’air du pre­mier se­mestre, seule la de­mande in­té­rieure reste so­lide.

Le Revenu - Hebdo Bourse - - La Une - Ma­rianne Py

La consom­ma­tion des mé­nages fait preuve de dy­na­misme grâce à la baisse du chô­mage. Mais la pro­duc­tion in­dus­trielle et les ex­por­ta­tions calent.

En quelques se­maines, Pa­ris, Rome et bien­tôt Ber­lin au­ront ajus­té à la baisse leur cible de crois­sance pour 2018. Ber­cy, qui vi­sait 2% au prin­temps, a ra­me­né sa pré­vi­sion à 1,7% (l’Insee ta­blant de son cô­té sur 1,6%). L’Ita­lie vient de re­voir à 1,2% son scé­na­rio de hausse du PIB pour l’an­née en cours, contre 1,5% au­pa­ra­vant. En­fin l’Al­le­magne s’ap­prê­te­rait, se­lon l’agence Reu­ters, à fixer un nou­vel ho­ri­zon à 1,8%, contre une pré­cé­dente pré­vi­sion de 2,3%. On est donc loin du cli­mat eu­pho­rique qui ré­gnait il y a un an, lors­qu’une vague de ré­vi­sions haus­sières dé­fer­lait sur le Vieux Conti­nent. À l’ac­cé­lé­ra­tion lar­ge­ment in­at­ten­due de 2017 (+2,5% pour le PIB de la zone eu­ro, au plus haut de­puis dix ans) a suc­cé­dé un trou d’air : le rythme de crois­sance ins­tan­ta­né est tom­bé aux alen­tours de 1,6% au pre­mier se­mestre 2018.

Les ex­por­ta­tions calent, pas la consom­ma­tion

De­puis, les prin­ci­paux in­di­ca­teurs ont en­voyé des si­gnaux mi­ti­gés, entre ré­ac­cé­lé­ra­tion dans les ser­vices et pour­suite du ralentissement dans l’in­dus­trie. C’est no­tam­ment le cas en Al­le­magne, où vient d’être dé­voi­lée une nou­velle baisse surprise de la pro­duc­tion in­dus­trielle en août (- 0,3% sur un mois), après celle de juillet (- 1,3%). Le tas­se­ment de la crois­sance de­puis le dé­but d’an­née est prin­ci­pa­le­ment dû aux ex­por­ta­tions. Après avoir ajou­té l’an pas­sé 0,8 point à la crois- sance du PIB de la zone eu­ro – du ja­mais vu de­puis 2012 – les échanges ex­té­rieurs ont ca­lé. La de­mande in­té­rieure, à l’in­verse, reste dy­na­mique. C’est une vé­ri­table force de rap­pel pour la zone eu­ro, car elle re­pose sur de so­lides fon­da­men­taux : la consom­ma­tion des mé­nages est sou­te­nue par la baisse du chô­mage et, de­puis l’été 2017, par le re­dres­se­ment des sa­laires. L’in­ves­tis­se­ment des en­tre­prises pro­fite de condi­tions de fi­nan­ce­ment tou­jours très favorables, même si sa dy­na­mique est bri­dée par des dif­fi­cul­tés de re­cru­te­ment.

La vi­si­bi­li­té est en re­vanche brouillée sur l’en­vi­ron­ne­ment ex­té­rieur, dans un contexte d’hos­ti­li­tés com­mer­ciales des États-Unis. L’im­pact est certes mo­deste au ni­veau de l’Eu­rope, car les mon­tants en jeu sont peu si­gni­fi­ca­tifs : les sur­taxes sur l’acier et l’alu­mi­nium frappent 6,4 mil­liards de dol­lars d’ex­por­ta­tions eu­ro­péennes vers les États-Unis. Sans comp­ter que la vé­ri­table me­nace, celle qui pèse sur l’in­dus­trie au­to­mo­bile, a été sus­pen­due fin juillet par Do­nald Trump.

In­cer­ti­tudes po­li­tiques

Mais la po­li­tique amé­ri­caine nuit à la confiance des chefs d’en­tre­prise, ce qui pour­rait pé­na­li­ser leurs pro­jets d’in­ves­tis­se­ments et leurs in­ten­tions d’em­bauches : «Les ten­sions com­mer­ciales in­ter­na­tio­nales sont l’un des prin­ci­paux risques bais­siers qui me­nacent les perspectives de la zone eu­ro», sou­ligne l’éco­no­miste Na­dia Ghar­bi, chez Pic­tet Wealth Ma­na­ge­ment. S’y ajoutent deux grandes in­cer­ti­tudes po­li­tiques. Tout d’abord la si­tua­tion po­li­tique à Rome, où le pro­jet de bud­get ali­mente une grande ner­vo­si­té au­tour de la dette ita­lienne, pour l’heure sans conta­mi­na­tion vi­sible vers les autres pays de la zone eu­ro. En­suite, un grand flou en­toure les né­go­cia­tions sur le Brexit, pour­tant en­trées dans leur der­nière ligne droite. Le scé­na­rio d’une sor­tie sans ac­cord ( no deal), qui ne man­que­rait pas d’af­fec­ter lour­de­ment la conjonc­ture de la zone eu­ro, ne peut être écar­té.

Très dy­na­miques en 2017, les ex­por­ta­tions de la zone eu­ro sont de­puis à l’ar­rêt.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.