Ré­si­lia­tion an­nuelle pos­sible

Le Revenu - Mensuel Placement - - À RETENIR CE MOIS-CI -

Chaque an­née, à la date an­ni­ver­saire de leur contrat, les em­prun­teurs pour­ront ré­si­lier leur as­su­rance em­prun­teur, qui re­pré­sente jus­qu’à 30%, voire plus, du coût du cré­dit. Cette me­sure, adop­tée par les par­le­men­taires, s’ap­pli­que­ra aux nou­velles offres de prêt émises à par­tir du 1er mars 2017, et à l’en­semble des contrats en cours dès le 1er jan­vier 2018. De­puis le 1er sep­tembre 2010 (loi La­garde), il était dé­jà pos­sible de sous­crire un contrat d’as­su­rance em­prun­teur au­près de l’as­su­reur de son choix. Et, de­puis le 26 juillet 2014 (loi Ha­mon), il était éga­le­ment pos­sible de chan­ger de contrat dans les douze mois à comp­ter de la si­gna­ture du prêt. Dé­sor­mais, les em­prun­teurs pour­ront chan­ger de contrat en cours de prêt. Et la banque ne pour­ra pas re­fu­ser dès lors que le nou­veau contrat pré­sente des ga­ran­ties au moins équi­va­lentes. Notre opi­nion : cette dis­po­si­tion per­met­tra de ga­gner jus­qu’à 500 à 700 eu­ros par an.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.