Pri­vi­lé­gier l’as­su­rance vie après 60 ans

Le Revenu - Mensuel Placement - - PATRIMOINE D’UNE FAMILLE - CH­RIS­TIAN FON­TAINE

Hors suc­ces­sion, les ca­pi­taux dé­cès sont exo­né­rés de droits à hau­teur de 152500 eu­ros par bé­né­fi­ciaire, et taxés à 20 ou 31,25% au-de­là, contre par­fois 60% dans le cadre d’une suc­ces­sion clas­sique. Pour pro­fi­ter au maxi­mum des atouts fis­caux de l’as­su­rance vie, Alain de­vrait ali­men­ter

ses contrats avant 70 ans. Il a donc trois ans de­vant lui pour vendre au moins un im­meuble. Plus de temps qu’il n’en faut.

Notre lec­teur a réa­li­sé un par­cours pa­tri­mo­nial sans faute. Il a su va­lo­ri­ser les ac­tifs im­mo­bi­liers hé­ri­tés de ses pa­rents tout en uti­li­sant les loyers pour se faire plai­sir. L’étape sui­vante, la trans­mis­sion des im­meubles à la nou­velle gé­né­ra­tion, est bien iden­ti­fiée. Pour ré­duire les droits de suc­ces­sion, sa pré­oc­cu­pa­tion prin­ci­pale, Le Re­ve­nu lui a sug­gé­ré des pistes de ré­flexion. À lui de les ap­pro­fon­dir avec son no­taire et d’ar­rê­ter la stra­té­gie la plus ef­fi­cace.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.