Quel ren­de­ment at­tendre d’un achat de parts de SCPI en nue-pro­prié­té?

Le Revenu - Mensuel Placement - - GESTION DE PATRIMOINE ENQUÊTE -

Sup­po­sons

l’achat de parts de SCPI en nue­pro­prié­té pour une du­rée de dix ans. Nous ex­cluons dans notre exemple un achat à cré­dit, les in­té­rêts d’em­prunt n’étant, le plus sou­vent, pas dé­duc­tibles de vos autres re­ve­nus fon­ciers du fait du sta­tut ju­ri­dique de l’usu­frui­tier. Consi­dé­rons une va­lo­ri­sa­tion à 100 eu­ros de la part en pleine pro­prié­té. La clé de ré­par­ti­tion moyenne ob­ser­vée sur une ma­tu­ri­té de dix ans est de 67% pour la nue­pro­prié­té et de 33 % pour l’usu­fruit. L’ac­qui­si­tion de la nue-pro­prié­té re­vien­dra alors dans notre exemple à 67 eu­ros par part. Il convient d’y ajou­ter des frais d’en­vi­ron 3%, por­tant le coût glo­bal à 70 eu­ros. À l’ex­tinc­tion de l’usu­fruit après dix ans, vous de­vien­drez plein pro­prié­taire des parts ache­tées. Ad­met­tons que la va­lo­ri­sa­tion de la part de la SCPI soit stable dans le temps à 100 eu­ros. La plus-va­lue pro­cu­rée par l’opé­ra­tion après dix ans est de 43 % (30 eu­ros de gain pour 70 eu­ros d’inves tis - se­ment), soit un ren­de­ment an­nuel moyen de 3,63% sur la pé­riode. Si la part s’est va­lo­ri­sée à terme de 10%, soit 110 eu­ros, le ren­de­ment an­nuel moyen passe alors à 4,62%.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.