Ré­forme fis­cale Ma­cron

ISF, CSG, “flat tax” sur les gains en Bourse, as­su­rance vie: Le Re­ve­nu fait le point sur la re­fonte des pré­lè­ve­ments.

Le Revenu - Mensuel Placement - - CONTENTS -

Les nou­veau­tés pour vos im­pôts et vos placements

Au pro­gramme du can­di­dat Em­ma­nuel Ma­cron, la re­fonte des pré­lè­ve­ments sur les re­ve­nus de l’épargne se­ra au centre du pro­jet de loi de fi­nances pour 2018. Elle va af­fec­ter la ges­tion de votre pa­tri­moine et la hié­rar­chie des placements. Le Re­ve­nu dresse la liste des me­sures en­vi­sa­gées et vous donne, chaque fois, son avis pour ali­men­ter votre ré­flexion sur la fiscalité de vos placements.

As­su­rance vie Re­lè­ve­ment de la taxa­tion des gains, pour les « flux à ve­nir », uni­que­ment et au-de­là de 150000 eu­ros dé­te­nus en as­su­rance vie (300000 eu­ros pour un couple). Les abat­te­ments de 4600 et 9200 eu­ros après huit ans de dé­ten­tion sont main­te­nus.

Notre avis L’as­su­rance vie de­vrait conser­ver son ré­gime fis­cal pri­vi­lé­gié, à sa­voir, des gains peu im­po­sés et des ca­pi­taux au dé­cès qui échappent aux droits de suc­ces­sion la plu­part du temps. Si vous dis­po­sez de li­qui­di­tés à pla­cer et si l’as­su­rance vie ré­pond à vos be­soins, ali­men­tez vos contrats sans tar­der afin de pro­fi­ter de la fiscalité la plus fa­vo­rable.

ISF Trans­for­ma­tion de l’im­pôt de so­li­da­ri­té sur la for­tune en « im­pôt sur la for­tune im­mo­bi­lière » (IFI) à comp­ter de 2018. Ba­rème, seuil d’im­po­si­tion (1,3 mil­lion d’eu­ros) et abat­te­ment de 30% sur la ré­si­dence prin­ci­pale res­tent in­chan­gés. En re­vanche, le dis­po­si­tif ISFPME ne se­ra pas pro­lon­gé.

Notre avis Tous les re­de­vables de l’ISF vont voir leur im­pôt di­mi­nuer. Reste à pré­ci­ser le trai­te­ment fis­cal de la pierre pa­pier au re­gard de l’IFI. Les SCPI consi­dé­rées comme de l’im­mo­bi­lier pour l’im­pôt sur le re­ve­nu conti­nue­ront-elles à être taxées à l’ISF? Quel se­ra le sort des OPCI? Des SCI fa­mi­liales?

Pen­sions Hausse de 1,7 point de la CSG (sauf pour les pe­tites re­traites) au 1er jan­vier 2018. Le ca­bi­net Fi­droit es­time à 50 eu­ros par mois (600 eu­ros par an) la perte de pou­voir d’achat pour un re­trai­té per­ce­vant une pen­sion men­suelle de 3000 eu­ros.

Notre avis Le gou­ver­ne­ment as­sume son choix de faire sup­por­ter la hausse de la CSG par les re­trai­tés, sans com­pen­sa­tion. Plan d’épargne lo­ge­ment (PEL) Pour les plans ou­verts à comp­ter du 1er jan­vier 2018, les in­té­rêts se­ront im­po­sés au pré­lè­ve­ment for­fai­taire unique (PFU) dès la pre­mière an­née (lire ci-des­sous). Les PEL ou­verts avant 2018 res­te­ront exo­né­rés d’im­pôt sur le re­ve­nu jus­qu’à la veille de leur dou­zième an­ni­ver­saire.

Notre avis : le PEL reste in­té­res­sant en vue de l’ac­qui­si­tion du lo­ge­ment.

Pré­lè­ve­ment for­fai­taire unique à

en­vi­ron 30% (pré­lè­ve­ments so­ciaux in­clus). Le PFU s’ap­pli­que­ra aux PEL (lire ci-des­sus), in­té­rêts ban­caires, di­vi­dendes et plus-va­lues de ces­sion de va­leurs mo­bi­lières. Le PEA et l’épargne sa­la­riale res­tent exo­né­rés d’im­pôt, mais pas de pré­lè­ve­ments so­ciaux.

Notre avis Les pré­lè­ve­ments sur les plus­va­lues sur ac­tions pour­raient être di­vi­sés par deux pour les gros contri­buables. Une réelle in­ci­ta­tion à in­ves­tir en Bourse.

Sa­laire Trans­fert des co­ti­sa­tions sa­la­riales (ma­la­die et chô­mage) vers la CSG en deux temps en 2018. Se­lon les si­mu­la­tions du ca­bi­net Fi­droit, un cadre ré­mu­né­ré 5 000 eu­ros brut par mois de­vrait ga­gner 504 eu­ros de pou­voir d’achat en 2018.

Notre avisToute hausse du pou­voir d’achat est bonne à prendre.

Taxe d’ha­bi­ta­tion Exo­né­ra­tion en trois ans, dès 2018, pour les mé­nages dé­cla­rant un re­ve­nu fis­cal an­nuel maxi­mal de 27 000 eu­ros pour les cé­li­ba­taires, 43000 eu­ros pour les couples sans en­fant.

Notre avis D’ici quelques an­nées, la ten­ta­tion peut être grande pour l’État de ne plus com­pen­ser l’in­té­gra­li­té de l’exo­né­ra­tion et pour les col­lec­ti­vi­tés lo­cales d’aug­men­ter cer­taines taxes.

Conclu­sion: Le coup de ca­nif dans l’as­su­rance vie est re­gret­table. Les autres me­sures en­vi­sa­gées vont glo­ba­le­ment dans le bon sens. Ne vous pré­ci­pi­tez pas pour ef­fec­tuer d’éven­tuels ar­bi­trages. Les choses peuvent en­core évo­luer lors du dé­bat par­le­men­taire à l’automne. Une sai­sine du Conseil consti­tu­tion­nel reste pos­sible. C.F.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.