2017 ne se­ra pas une an­née blanche pour le Perp

Le Revenu - Mensuel Placement - - EN VALEUR - ÉDOUARD MICHOT As­su­ran­ce­vie.com

Pré­vue par le pré­cé­dent gou­ver­ne­ment, la ré­forme du re­cou­vre­ment de l’im­pôt sur le re­ve­nu, à sa­voir le pré­lè­ve­ment à la source, avait pro­vo­qué quelques re­mous au­tour du Perp (plan d’épargne re­traite po­pu­laire). Fi­na­le­ment, 2017 ne se­ra pas une « an­née blanche » et les ver­se­ments ef­fec­tués en fa­veur de l’épargne re­traite cette an­née se­ront bien dé­duc­tibles des re­ve­nus. Mais at­ten­tion, pour pro­fi­ter de cet avan­tage fis­cal, vous de­vez ali­men­ter votre plan avant le 31 dé­cembre. Le pla­fond de dé­duc­tion des co­ti­sa­tions ver­sées sur le Perp est égal à 10% du mon­tant des re­ve­nus d’ac­ti­vi­té nets de frais pro­fes­sion­nels (c’est-à-dire après dé­duc­tion de l’abat­te­ment for­fai­taire de 10% ou des frais réels) de l’an­née pré­cé­dente. Le mi­ni­mum et le maxi­mum de dé­duc­tion pré­vus sont respectivement fixés à: – 10% des re­ve­nus d’ac­ti­vi­té pro­fes­sion­nelle re­te­nus dans la li­mite de 8 fois le Pass (pla­fond an­nuel de la Sé­cu­ri­té so­ciale) de l’an­née pré­cé­dente ; – ou 10% du mon­tant an­nuel du Pass de l’an­née pré­cé­dente, si ce cal­cul est plus fa­vo­rable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.