Créa­teurs d’entreprise : faites le plein d’aides

Pour vous fi­nan­cer à bon compte, in­té­grez un in­cu­ba­teur et faites-vous ac­com­pa­gner par un pa­tron ex­pé­ri­men­té qui vous ou­vri­ra son ré­seau et ras­su­re­ra les banques.

Le Revenu - Mensuel Placement - - SOMMAIRE -

En un quart d’heure, nous avons ob­te­nu un prêt de 100000 eu­ros à 0% avec cau­tion so­li­daire des trois as­so­ciés », se sou­vient Thier­ry Le­clercq, di­rec­teur fi­nan­cier de la star­tup Mo­tion En­gi­nee­ring ( ➠ lire son his­toire ci-des­sous).

I Le pas­sage par le par­rai­nage est une étape clé

Après quatre en­tre­tiens avec quatre chefs d’entreprise bé­né­voles, lau­réate du Ré­seau En­tre­prendre, cette jeune pousse a aus­si ga­gné un pré­cieux men­to­rat. De­puis deux ans, Mo­tion En­gi­nee­ring gran­dit sous le re­gard bien­veillant d’une mar­raine et d’un co­mi­té stra­té­gique de trois membres, tous chefs d’entreprise bé­né­voles. « Ils nous posent les bonnes ques­tions et nous aident à nous pro­je­ter en avant », té­moigne Thier­ry

Le­clercq, qui fré­quente aus­si les réunions et les dé­jeu­ners thé­ma­tiques ani­més par les membres du ré­seau. Comme lui, de plus en plus de créa­teurs d’entreprise se tournent vers les ac­com­pa­gna­teurs

et in­cu­ba­teurs d’en­tre­prises: « Il est vi­tal d’in­té­grer un éco­sys­tème pour bé­né­fi­cier d’en­traide, de tes­ter ses idées face aux in­ves­tis­seurs et de par­ta­ger ses pro­blèmes avec des per­sonnes qui ont connu les mêmes dif­fi­cul­tés », ren­ché­rit Lio­nel Chou­ra­qui, fon­da­teur de Pit­chy ( ➠ lire son his­toire p. 22), qui a cu­mu­lé les aides. N’hé­si­tez donc pas à par­ler en amont de votre pro­jet à une banque, un ex­pert-comp­table, la chambre des mé­tiers et de l’ar­ti­sa­nat (CMA) ou la chambre de com­merce et d’in­dus­trie (CCI)… Leurs conseillers pro­diguent des conseils et vous in­tro­duisent dans les struc­tures

idoines. Outre les ré­seaux na­tio­naux pré­sen­tés ci-contre, France Ac­tive pour des pro­jets so­li­daires, les Bou­tiques de ges­tion (BGE) pour les TPE, l’Adie pour ceux qui créent leur propre em­ploi, le Club des cé­dants et re­pre­neurs d’af­faires (CRA) ont aus­si fait leurs preuves. En­cou­ra­gées par les po­li­tiques pu­bliques de sou­tien à la créa­tion d’en­tre­prises ou dans l’es­poir de sou­te­nir leur ac­ti­vi­té, de nou­velles struc­tures fleu­rissent au sein des grandes écoles, des col­lec­ti­vi­tés lo­cales, de grandes en­tre­prises, tel le Cré­dit Agri­cole

qui re­pro­duit dans toute la France son Vil­lage by CA après le suc­cès du Vil­lage ou­vert en 2014, 55, rue La Boé­tie, à Pa­ris. En par­te­na­riat avec d’autres groupes du CAC 40, 300 firmes ont dé­jà été ac­com­pa­gnées par des chefs d’entreprise et un grand nombre d’ex­perts. Se­lon les ré­seaux, le par­rai­nage com­mence avant ou après l’ob­ten­tion d’un prêt d’hon­neur. Ces prêts à 0% avec

dif­fé­ré de rem­bour­se­ment sont ac­cor­dés aux per­sonnes phy­siques et per­mettent aux créa­teurs d’in­jec­ter des ca­pi­taux propres dans leur so­cié­té pour sol­li­ci­ter des em­prunts ban­caires au nom de la so­cié­té.

Les prêts d’hon­neur d’Ini­tia­tive France sont d’un mon­tant moins éle­vé (16500 eu­ros en Île-de-France) que ceux du Ré­seau En­tre­prendre (30 000 eu­ros en moyenne), mais ac­cor­dés à des pro­jets sou­vent moins am­bi­tieux. Et

Sa­lon des en­tre­pre­neurs 7 et 8 fé­vrier 2018, Pa­lais des con­grès, Pa­ris

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.