LES OU­TILS DE FI­NAN­CE­MENT

Le por­teur de pro­jet in­no­vant a be­soin de consti­tuer ses fonds propres dès le lan­ce­ment de sa star­tup pour fa­bri­quer son pre­mier pro­to­type et tes­ter son pro­duit. Les fi­nan­ce­ments peuvent ve­nir des proches grâce au love mo­ney, de ré­com­penses de concours ou

Le Startupper de Toulouse et sa région - - Sommaire -

LES AIDES PU­BLIQUES

Pour les en­tre­prises dé­jà créées ou pour les por­teurs de pro­jet, l’État met à dis­po­si­tion des aides fi­nan­cières. D’après l’Ins­ti­tut Su­pé­rieur des Mé­tiers, il exis­te­rait plus de 3 000 aides fi­nan­cières pu­bliques aux­quelles peuvent pré­tendre les por­teurs de pro­jets in­no­vants.

www.aide-en­tre­prises.fr

BPI­FRANCE

Bpi­france met de mul­tiples ou­tils à dis­po­si­tion des star­tups lors de leur créa­tion. Elle fi­nance no­tam­ment la bourse French Tech al­lant jus­qu’à 45 000 eu­ros pour des pro­jets d’in­no­va­tion tech­no­lo­giques ou non. En 2016, la banque pu­blique af­fiche un bi­lan de

74 000 fi­nan­ce­ments d’en­tre­prises dis­tri­bués. www.bpi­france.fr @bpi­france

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.