Week-end de ga­lère pour des voya­geurs

Le Télégramme - Auray - - LA UNE -

« Hon­teux », « Per­sonne à l’aé­ro­port où les pas­sa­gers (en­fants com­pris) dorment par terre », « Blo­qué de­puis deux jours »… Sur les ré­seaux so­ciaux, le ton est mon­té ce week-end chez les pas­sa­gers de la com­pa­gnie aé­rienne low cost Vo­lo­tea, des voya­geurs blo­qués au sein de l’aé­ro­port de Nan­tesAt­lan­tique. L’avion devant as­su­rer le vol Pal­ma de Ma­jorque (Ba­léares) Nantes n’au­rait pas pu dé­col­ler en rai­son d’un pro­blème tech­nique. Une di­zaine de re­tards im­por­tants ont été consta­tés tout au long du week-end.

Se­lon Presse Ocean, « Les voya­geurs dé­noncent des re­tards à ré­pé­ti­tion, des an­nu­la­tions de vols et l’in­ca­pa­ci­té d’avoir des in­for­ma­tions fiables de la part de la com­pa­gnie ». « 25 h de re­tard pour notre vol Pal­ma-Nantes avec Vo­lo­tea ! », annonce ain­si Va­len­tin, sur Twit­ter. De son cô­té, Sé­bas­tien dé­crit « des pas­sa­gers li­vrés à eux-mêmes ». « Les pas­sa­gers du vol Bas­tia/ Nantes ont ap­pris que leur vol al­lait dé­col­ler avec plus de 30 heures de re­tard, lun­di 13 août à 17 h », nous in­forme France 3 Pays de Loire.

Un re­tour pro­po­sé… en bus !

« La po­lice a dû in­ter­ve­nir pour ten­ter de cal­mer les es­prits. Une par­tie des pas­sa­gers a fi­na­le­ment pu em­bar­quer dans un avion en fin de ma­ti­née (di­manche), pour­suit Presse Ocean. Un autre vol en pro­ve­nance d’Ali­cante, en Es­pagne, a aus­si été an­nu­lé.

La com­pa­gnie a pro­po­sé aux dé­ten­teurs d’un billet un re­tour de 1 400 km… en bus ! Ces dé­boires viennent al­lon­ger une sé­rie de pro­blèmes consta­tés ces der­niers jours sur des vols entre Nantes et Bas­tia ou Nantes et Té­né­rife ou Ma­la­ga ».

Les foot­bal­leurs van­ne­tais blo­qués en Corse

L’équipe de football du Vannes Olym­pique club (VOC), qui jouait sa­me­di à Bas­tia, a éga­le­ment su­bi les consé­quences de ces re­tards à ré­pé­ti­tion. Le club mor­bi­han­nais nous évoque la si­tua­tion sur son compte Twit­ter : « Après un bon match à Bas­tia pour ses pre­miers pas en N2, conclu par un nul 2 à 2, le groupe van­ne­tais est en ga­lère dans la pé­nin­sule corse à la suite de l’an­nu­la­tion de leur vol Vo­lo­tea en par­tance de Bas­tia ce ma­tin (di­manche)….et de fait, obli­gé d’at­tendre jus­qu’à de­main après mi­di (lun­di) pour pou­voir ren­trer en Bre­tagne. On ne peut que re­mer­cier la FFF qui a eu, comme sou­vent, une très bonne idée de nous en­voyer à Bas­tia pour la pre­mière jour­née avec tous les im­pon­dé­rables évi­dents à cette pé­riode. Le VOC ne dis­pose pas en­core d’avion pri­vé lui !!!! ».

D’après France 3 Pays de Loire, « ce di­manche 12 août au ma­tin, au­cun re­pré­sen­tant de la com­pa­gnie Vo­lo­tea n’était pré­sent à l’aé­ro­port de Nantes At­lan­tique, les re­la­tions avec les pas­sa­gers étant gé­rées par un pres­ta­taire aé­ro­por­tuaire ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.