Un bi­lan sa­tis­fai­sant pour le fes­ti­val No Lo­go BZH

Le Télégramme - Auray - - BRETAGNE -

23 000 fes­ti­va­liers (contre 18 000 l’an der­nier) ont fré­quen­té, du­rant trois jours, le fes­ti­val de reg­gae No Lo­go BZH qui s’est ache­vé tard dans la nuit de di­manche à lun­di, au Fort Saint-Père, près de Saint-Ma­lo (35), là où la Route du Rock lui suc­cé­de­ra en fin de se­maine. Le bi­lan n’est pas dé­fi­ni­tif mais Mi­chel Jo­va­no­vic, l’or­ga­ni­sa­teur, sem­blait sa­tis­fait, à l’heure du pré-bi­lan. Il fau­dra ce­pen­dant at­tendre le mois pro­chain pour sa­voir si une 3e édi­tion ver­ra le jour. L’édi­tion 2018 s’est dis­tin­guée de la pre­mière avec trois jours de concerts reg­gae au lieu de deux au­pa­ra­vant. « Une obli­ga­tion pour équi­li­brer le bud­get », a sou­li­gné le di­rec­teur, heu­reux de la ré­ponse du pu­blic même si la mé­téo de ven­dre­di ne lui a pas fa­ci­li­té la tâche. Par­mi les sa­tis­fac­tions du pro­gram­ma­teur : le fait d’avoir pu réunir, sa­me­di, sur la même scène, Black Uhu­ru et Sly & Rob­bie. Ce fes­ti­val né dans le Ju­ra et qui a de­puis l’an der­nier une ver­sion bre­tonne a la par­ti­cu­la­ri­té de fonc­tion­ner sans au­cune sub­ven­tion ni spon­sors et de ne faire ap­pel à au­cun bé­né­vole. Toutes les per­sonnes tra­vaillant sur le fes­ti­val sont ré­tri­buées.

Pho­to Ph. D.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.