« Il est en­core temps »…

Le Télégramme - Brest Abers Iroise - - BREST. ACTUS - Sa­rah Mo­rio

À l’ap­pel du col­lec­tif ci­toyen

« Il est en­core temps », 80 marches ou ras­sem­ble­ments pour le cli­mat étaient or­ga­ni­sés en France. Re­layé par la jeune Va­len­tine sur les ré­seaux so­ciaux, cet ap­pel a mo­bi­li­sé quelque 300 per­sonnes à Brest.

Ils sont ve­nus de Brest, de la Pres­qu’île ou des abers. En so­lo, en fa­mille ou entre amis. Et se sont re­trou­vés à près de 300, ce sa­me­di après-mi­di, place de la Li­ber­té. Avec le même constat : « Sans na­ture, pas de fu­tur ». Et la même dé­ter­mi­na­tion que Clé­mence Du­bois, porte-pa­role de l’ONG 350.org : « La dé­mis­sion de Ni­co­las Hu­lot nous rap­pelle que la France n’est pas une ex­cep­tion. Par­tout dans le monde, les di­ri­geants po­li­tiques conti­nuent de ter­gi­ver­ser, voire ont re­non­cé à agir pour le cli­mat. Pour­tant, il est en­core temps »…

« Les pe­tits ruis­seaux font de grandes ri­vières »

À Brest, c’est Va­len­tine qui a ou­vert une page Fa­ce­book pour ti­rer la son­nette d’alarme et fé­dé­rer ceux, qui comme elle, pensent « que cha­cun, à son ni­veau, peut en­core faire quelque chose ». De­puis toute pe­tite, la jeune femme s’in­té­resse à l’éco­lo­gie et à la ma­nière de consom­mer. « Chaque geste compte, pe­tits et grands… Il faut ad­di­tion­ner nos forces. Si on ne fait rien, ce se­ra une ca­tas­trophe pour nos en­fants ».

Les ma­ni­fes­tants ac­quiescent : « Le cli­mat est une cause qui nous concerne tous. Si les po­li­tiques ne font rien, pre­nons-nous en main » es­time Gi­sèle. « Les pe­tits ruis­seaux peuvent faire de grandes ri­vières, prou­vons le » mar­tèle Éric.

Pas de cor­tège

Contrai­re­ment à la Marche pour le cli­mat du 8 sep­tembre, qui avait mo­bi­li­sé 600 per­sonnes au dé­part du Fort Mont­bar­rey, la ma­ni­fes­ta­tion s’est dé­rou­lée cette fois sans cor­tège. « Parce que nous nous y sommes pris tard » ex­plique Va­len­tine. « Nous n’avons de­man­dé les au­to­ri­sa­tions que mar­di. Ça nous lais­sait peu de temps pour pré­pa­rer un iti­né­raire et trou­vé suf­fi­sam­ment de bé­né­voles pour la sé­cu­ri­té ».

Après quelques prises de pa­roles spon­ta­nées, plu­sieurs ani­ma­tions ont été pro­po­sées. Dans la foule, quelques élus d’EELV et de la France in­sou­mise étaient pré­sents. Sans pour au­tant bran­dir leurs dra­peaux, le mou­ve­ment se vou­lant « ci­toyen, pa­ci­fique et apar­ti­san ».

Mo­bi­li­sés en fa­mille, parce que «sans na­ture, pas de fu­tur».

À l’ap­pel de Va­len­tine, quelque 300 per­sonnes se sont ras­sem­blées à Brest.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.