EN MANQUE DE MÉ­DE­CINS ET D’AIDES-SOIGNANTS

Des soignants en sous-ef­fec­tifs et en souf­france : les Eh­pad af­frontent un mal per­sis­tant. 44 % des éta­blis­se­ments d’hé­ber­ge­ment pour per­sonnes âgées dé­pen­dantes dé­clarent avoir des dif­fi­cul­tés de re­cru­te­ment, sur­tout en aides-soignants et mé­de­cins, le s

Le Télégramme - Châteaulin - - LA UNE -

Des dif­fi­cul­tés à re­cru­ter, no­tam­ment des mé­de­cins et des aides-soignants, un per­son­nel re­nou­ve­lé fré­quem­ment, des condi­tions de tra­vail qui ne cessent de se dé­gra­der… En France, le ma­laise dans les Eh­pad est de plus en plus criant comme en té­moigne une étude pu­bliée jeu­di.

Près d’un éta­blis­se­ment sur deux

af­fec­té. Le ma­laise dans les Eh­pad est de plus en plus criant. En té­moigne une étude de la Di­rec­tion de la re­cherche, des études, de l’éva­lua­tion et des sta­tis­tiques (Drees) des mi­nis­tères so­ciaux por­tant sur 2015. Près d’un éta­blis­se­ment sur deux se dit confron­té à des dif­fi­cul­tés de re­cru­te­ment. Dans le dé­tail, 49 % des Eh­pad du sec­teur pri­vé le dé­clament et 38 % des éta­blis­se­ments pu­blics.

Ces dif­fi­cul­tés sont en lé­gère baisse de­puis 2011 dans le pri­vé (-1 point) et dans le pu­blic (-2 points), se­lon cette étude me­née au­près de 7 400 Eh­pad.

Un per­son­nel re­nou­ve­lé sou­vent.

C’est un fait mar­quant. Le re­nou­vel­le­ment du per­son­nel est fré­quent dans les mai­sons de re­traite mé­di­ca­li­sées, 15 % du per­son­nel ayant moins d’un an d’an­cien­ne­té. Et 63 % des éta- blis­se­ments ren­con­trant des dif­fi­cul­tés de re­cru­te­ment ont des postes non pour­vus de­puis six mois ou plus.

Re­cherche aides-soignants et mé­de­cins déses­pé­ré­ment.

Les dif­fi­cul­tés concernent sur­tout les aides-soignants : 9 % en moyenne des Eh­pad ont des postes non pour­vus de­puis au moins six mois.

Les postes de mé­de­cins co­or­don­na­teurs sont aus­si très re­cher­chés : 10 % des éta­blis­se­ments ont un poste non pour­vu de­puis au moins six mois. À l’in­verse, le re­cru­te­ment d’in­fir­miers semble po­ser moins de pro­blèmes, car seule­ment 4 % des Eh­pad ont un ou plu­sieurs postes non pour­vus de­puis six mois ou plus.

Les éta­blis­se­ments si­tués dans des com­munes iso­lées par­ti­cu­liè­re­ment tou­chés.

Dans ce do­maine aus­si, les in­éga­li­tés ter­ri­to­riales sont mar­quées.Près de la moi­tié des Eh­pad im­plan­tés dans des com­munes iso­lées ren­contrent des dif­fi­cul­tés de re­cru­te­ment. Les sou­cis concernent d’abord les mé­de­cins co­or­don­na­teurs : 15 % des éta­blis­se­ments ont des postes non pour­vus.

Au sein de grandes aires ur­baines, les éta­blis­se­ments ont da­van­tage de dif­fi­cul­tés à re­cru­ter des aides-soignants. 47 % des Eh­pad pa­ri­siens ont éga­le­ment du mal à trou­ver du per­son­nel, cette fois des aides-soignants et in­fir­miers (res­pec­ti­ve­ment 12 % et 10 %, des taux par­mi les plus éle­vés).

Ce ré­sul­tat tient tou­te­fois sur­tout au fait que l’uni­té ur­baine de Pa­ris compte une forte pro­por­tion d’Eh­pad pri­vés, qui ont plus sou­vent des dif­fi­cul­tés de re­cru­te­ment que les Eh­pad pu­blics.

Le taux d’en­ca­dre­ment a aug­men­té de 2011 à 2015.

Tous per­son­nels confon­dus, le taux d’en­ca­dre­ment moyen en Eh­pad a aug­men­té par rap­port à 2011, à 62,8 per­sonnes en équi­va­lents temps plein pour 100 places, fin 2015, contre 59,5, quatre ans plus tôt. Plus pré­ci­sé­ment, les struc­tures pri­vées à but lu­cra­tif ont un taux d’en­ca­dre­ment (55,6 équi­va­lents temps plein) in­fé­rieur de dix points à ce­lui des Eh­pad pu­blics hos­pi­ta­liers, alors que les per­sonnes ac­cueillies sont aus­si dé­pen­dantes. Les Eh­pad pu­blics non hos­pi­ta­liers at­teignent, pour leur part, 69,9 ETP (équi­va­lents temps plein) pour 100 places.

* Les don­nées sont is­sues de l’en­quête qua­drien­nale me­née par la DREES au­près de 10 870 éta­blis­se­ments d’hé­ber­ge­ment pour per­sonnes âgées, dont 7 400 Eh­pad.

Pho­to Claude Prigent

D’ici à 2050, la France comp­te­ra près de cinq mil­lions de per­sonnes âgées de plus de 85 ans, contre 1,5 au­jourd’hui.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.