DE BEAU­VAU À LA PLACE D’ARMES

Le Télégramme - Châteaulin - - CHÂTEAULIN - Di­mi­tri L’hours

Le mi­nistre de l’In­té­rieur, Gé­rard Col­lomb, a pas­sé l’après-mi­di à l’école de gen­dar­me­rie de Ty-Vou­ge­ret, ce jeu­di. Une de­mi-jour­née mar­quée par de nom­breux hom­mages à la mé­moire d’Ar­naud Bel­trame, dont une salle de l’en­ceinte porte le nom de­puis hier.

Le mi­nistre de l’In­té­rieur, Gé­rard Col­lomb, a pas­sé l’après-mi­di à l’école de gen­dar­me­rie de TyVou­ge­ret, ce jeu­di. Il y a no­tam­ment inau­gu­ré la salle Ar­naud-Bel­trame, en hom­mage au gen­darme qui a don­né sa vie pour épar­gner celle d’une otage, lors d’un at­ten­tat ter­ro­riste à Trèbes en mars der­nier.

C’était le 23 mars der­nier. Ce jour-là, à Trèbes, près de Car­cas­sonne, un at­ten­tat ter­ro­riste dans un su­per­mar­ché coû­tait la vie à cinq per­sonnes. Par­mi elles, le lieu­te­nant-co­lo­nel Ar­naud Bel­trame, qui avait dé­ci­dé de sub­sti­tuer sa vie à celle d’une otage re­te­nue par le dés­équi­li­bré meur­trier. « Le même jour, je bap­ti­sais une pro­mo­tion à l’école de po­lice de Saint-Cyr. Deux mi­nutes avant mon in­ter­ven­tion, on m’an­non­çait qu’il y avait eu cet at­ten­tat », a pré­ci­sé le mi­nistre de l’In­té­rieur, Gé­rard Col­lomb, à Ty-Vou­ge­ret, ce jeu­di après-mi­di, au moment d’inau­gu­rer la salle de réunion Ar­naud-Bel­trame.

Signe des « temps trou­blés liés au ter­ro­risme » qu’il a évo­qués au cours de ses dif­fé­rentes prises de pa­role de la jour­née, Gé­rard Col­lomb a, quelques ins­tants avant de cé­lé­brer le dé­part de la 89e pro­mo­tion de l’école de gen­dar­me­rie de Di­néault (bap­ti­sée Louis-Ma­rie L’Hor­set), ap­pris qu’un pro­jet d’at­ten­tat avait été dé­joué quelques heures au­pa­ra­vant dans la Seine-etMarne.

« Dis­tin­guer les si­gnaux faibles »

Les dé­sor­mais an­ciens élèves ont donc été ex­hor­tés par le lo­ca­taire de la Place Beau­vau, au moment de son dis­cours sur la place d’Armes de Ty-Vou­ge­ret, à suivre l’exemple d’Ar­naud Bel­trame au cours de leur car­rière. « L’une de vos mis­sions prio­ri­taires se­ra de lut­ter contre le ter­ro­risme. Con­si­dé­rez-vous comme des sen­ti­nelles de la Ré­pu­blique. Sa­chez dis­tin­guer les si­gnaux faibles qui font pen­ser à l’im­mi­nence d’un pas­sage à l’acte. Soyez comme Ar­naud Bel­trame. Il in­car­nait les va­leurs qui sont celles de la gen­dar­me­rie : pro­té­ger les Fran­çais, se sa­cri­fier s’il le faut pour faire en sorte que les va­leurs qui sont les nôtres puissent per­du­rer », a cla­mé le mi­nistre de l’In­té­rieur.

« Il fau­dra 8 000 gen­darmes de plus »

Il a éga­le­ment rap­pe­lé que, face à cette me­nace ter­ro­riste, la gen­dar­me­rie de­vra re­cru­ter en masse dans les an­nées à ve­nir. « Il fau­dra 8 000 per­sonnes dans les pro­chaines an­nées. D’ici la fin du quin­quen­nat, ce se­ront 2 500 nou­veaux postes qui se­ront créés. Nous avons be­soin de ces sor­ties d’école pour te­nir ».

S’il est très peu pro­bable que l’école de gen­dar­me­rie puisse ac­cueillir plus d’élèves dans les pro­chaines an­nées, la struc­ture fai­sant dé­jà le plein (jus­qu’à 840 élèves si­mul­ta­né­ment), elle fait et fe­ra néan­moins l’ob­jet d’in­ves­tis­se­ments dans les an­nées à ve­nir. Ain­si, Gé­rard Col­lomb a pro­fi­té de son pas­sage à Ty-Vou­ge­ret, ce jeu­di, pour éga­le­ment inau­gu­rer le self flam­bant neuf, pour le­quel quatre mil­lions d’eu­ros ont été in­ves­tis par l’État. Une somme à la­quelle il faut ajou­ter les deux mil­lions in­ves­tis pour l’en­tre­tien des me­nui­se­ries ex­té­rieures des bâ­ti­ments et les dif­fé­rents cré­dits d’étude en­ga­gés à pro­pos du stand de tir ou de l’amé­lio­ra­tion des condi­tions d’hé­ber­ge­ment des élèves. Au to­tal, ce sont presque huit mil­lions d’eu­ros qui ont été en­ga­gés pour 2017-2018.

1. Gé­rard Col­lomb, sur la place d’Armes, lors du pas­sage en re­vue des of­fi­ciers.2. Le mi­nistre de l’In­té­rieur inau­gure le nou­veau self, près de la nou­velle sous­pré­fète de Châ­teau­lin, Anne Ta­gand, in­tro­ni­sée ce jeu­di. 3. Près de la salle Ar­naud-Bel­trame, dont le por­trait est en­ca­dré sur la porte, en com­pa­gnie du Co­lo­nel Saul­nier, com­man­dant de l’école de gen­dar­me­rie.1

3

2

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.