Quel ave­nir pour les sa­la­riés de Krit­sen ?

Le Télégramme - Concarneau - - LA UNE - Fré­dé­rique Le Gall

En­vi­ron 350 per­sonnes (80 % de l’ef­fec­tif) vont se re­trou­ver au chô­mage tech­nique à la suite de l’incendie qui a ra­va­gé, mer­cre­di, l’usine de sau­mon fu­mé Krit­sen, du groupe Ma­rine Har­vest, à Lan­di­vi­siau. L’ac­ti­vi­té pour­rait être trans­fé­rée sur d’autres sites bre­tons de pro­duc­tion.

On ne connaît tou­jours pas les causes de l’incendie qui a dé­truit à 95 % l’usine de sau­mon fu­mé Ma­rine Har­vest Krit­sen de Lan­di­vi­siau (29). En at­ten­dant, en­vi­ron 350 per­sonnes en­vi­ron vont être mises au chô­mage tech­nique mais l’ac­ti­vi­té se­ra trans­fé­rée sur d’autres sites du groupe nor­vé­gien afin d’ho­no­rer les com­mandes.

Prio­ri­té aux sa­la­riés : c’est le leit­mo­tiv des di­ri­geants de Ma­rine Har­vest. Fa­brice Bar­reau, di­rec­teur gé­né­ral de Ma­rine Har­vest Eu­rope de l’ouest et Jean-Yves Ber­nard, di­rec­teur du site lan­di­vi­sien, ont consa­cré une grande par­tie de la jour­née d’hier aux sa­la­riés de Kris­ten, en­core trau­ma­ti­sés d’avoir vu leur ou­til de tra­vail par­tir en fu­mée. « Ils ont ren­con­tré les sa­la­riés sur les sites de l’en­tre­prise de Châ­teau­lin (29) et Ploué­nan (29) pour les écou­ter, les in­for­mer ; ils ont éga­le­ment fait une réunion, l’après-mi­di, avec le CHSCT et le co­mi­té d’en­tre­prise afin de les consul­ter et leur ap­por­ter des in­for­ma­tions sup­plé­men­taires », in­dique le groupe nor­vé­gien, dans un com­mu­ni­qué.

Le groupe ne donne pas de pré­ci­sions sur le su­jet mais se­lon nos in­for­ma­tions 80 % du per­son­nel va être mis au chô­mage tech­nique soit 350 per­sonnes en­vi­ron.

Il s’agit de l’en­semble du per­son­nel de pro­duc­tion moins une di­zaine de sa­la­riés qui se sont por­tés vo­lon­taires pour tra­vailler à Châ­teau­lin et Ploué­nan, les deux autres sites bre­tons de Ma­rine Har­vest.

L’usine de Châ­teau­lin est spé­cia­li­sée dans les ter­rines de la mer et Ploué­nan dans la lo­gis­tique. L’ac­ti­vi­té de ces deux sites ne de­vrait pas être trop im­pac­tée par l’incendie de Lan­di­vi­siau car par chance le ser­veur in­for­ma­tique qui cen­tra­li­sait les com­mandes pour tous les sites bre­tons a échap­pé aux flammes. Il de­vra mal­gré tout su­bir un net­toyage en règle

Sans perte de sa­laire

Pour les sa­la­riés, l’im­por­tant à pré­sent c’est de ne pas su­bir de pertes de sa­laires. « C’est une ques­tion très im­por­tante qui est prise au sé­rieux », in­dique Pa­trick Guy Le­veille dé­lé­gué CGT. Pour les di­ri­geants de Ma­rine Har­vest, l’autre prio­ri­té ce sont les clients, la conti­nui­té de l’ac­ti­vi­té.

« Tous les clients ont été contac­tés et beau­coup ont as­su­ré de leur sou­tien dans cette épreuve. Ma­rine Har­vest Krit­sen étu­die ac­tuel­le­ment les dif­fé­rentes so­lu­tions à mettre en oeuvre pour ser­vir les contrats exis­tants en ga­ran­tis­sant le même ni­veau de qua­li­té ».

La pro­duc­tion trans­fé­rée vers d’autres usines

Ain­si se­lon nos in­for­ma­tions, les fa­bri­ca­tions vont être trans­fé­rées sur d’autres usines du groupe nor­vé­gien en France ain­si qu’à Os­tende en Bel­gique. « Il n’y au­ra au­cune sous-trai­tance au­près de la concur­rence. On a des pro­duits de qua­li­té avec un sa­voir-faire et des se­crets de fa­bri­ca­tion qui ne se­ront dé­voi­lés à per­sonne », in­siste le dé­lé­gué CGT.

Quel ave­nir main­te­nant pour le site de Lan­di­vi­siau ? Se­ra-t-il re­cons­truit ? Et si oui au même en­droit ? Ma­rine Har­vest Krit­sen ré­pond qu’il est dans l’in­ca­pa­ci­té to­tale de se pro­non­cer. « La ca­pa­ci­té de l’en­tre­prise à main­te­nir ses parts de mar­ché et à sa­tis­faire ses clients s’avé­re­ra es­sen­tielle ».

Gwen­dal Ha­meu­ry

Quel ave­nir main­te­nant pour le site de Lan­di­vi­siau ? Ma­rine Har­vest Krit­sen ré­pond qu’il est dans l’in­ca­pa­ci­té to­tale de se pro­non­cer. « La ca­pa­ci­té de l’en­tre­prise à main­te­nir ses parts de mar­ché et à sa­tis­faire ses clients s’avé­re­ra es­sen­tielle ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.