La lettre royale re­trou­vée et ex­po­sée

Le Télégramme - Concarneau - - BRETAGNE - Jade Si­mon

Alors qu’on les pen­sait per­dues, les lettres pa­tentes éri­geant la terre de Ker­jean en mar­qui­sat ont été re­trou­vées dans une col­lec­tion pri­vée. Un clin d’oeil de l’his­toire, pile pour le 400e an­ni­ver­saire du châ­teau et ses fes­ti­vi­tés qui se dé­rou­le­ront jus­qu’au 30 sep­tembre à Saint-Vou­gay.

Les his­to­riens le pen­saient dé­fi­ni­ti­ve­ment per­du. Et voi­là qu’il re­fait sur­face à un ti­ming par­fait. Pile pour le 400e an­ni­ver­saire du mar­qui­sat de Ker­jean, à Saint-Vou­gay. Ce do­cu­ment, ce sont les lettres pa­tentes éri­geant le châ­teau en mar­qui­sat, da­tant de 1618. Elles sont ex­po­sées pour la pre­mière fois à l’oc­ca­sion de la sai­son es­ti­vale.

« L’his­toire est un peu ro­cam­bo­lesque. Un agri­cul­teur, Jean-Claude Ab­grall, nous contacte pour nous dire que la pro­prié­taire de ses terres a des do­cu­ments d’ar­chives sur le châ­teau », ra­conte le di­rec­teur, Fran­çois Do­br­zyns­ki.

Il n’en fal­lait pas plus pour dé­ci­der ce der­nier et Sa­bri­na Bis­son à par­cou­rir les cen­taines de ki­lo­mètres qui les sé­parent de cette pro­prié­taire, ré­si­dant dans le Maine-et-Loire, en juillet 2017. « On s’est retrouvé de­vant un tas d’ar­chives et là, j’ai vu Sa­bri­na blê­mir, émue par ce qu’elle avait entre les mains. On a tout de suite com­pris que l’on était face à LA pièce ».

Et voi­là que ce do­cu­ment re­trouve sa place d’ori­gine, dans le châ­teau, le temps de l’été. « Ma­de­moi­selle Guillart de Fres­nay a bien vou­lu nous le prê­ter pour le 400e an­ni­ver­saire, jus­qu’au 30 sep­tembre ». Une ar­chive qui a aus­si été res­tau­rée pour l’oc­ca­sion, et nu­mé­ri­sée. Le par­che­min, si­gné par le roi Louis XIII, re­trace l’am­bi­tion d’une fa­mille, ou com­ment les Bar­bier de­vinrent mar­quis.

Une his­toire en conti­nuelle construc­tion

Mais ce genre d’his­toire n’est pas si rare que ça. Ex­cep­tée le fait que ce do­cu­ment est sû­re­ment l’un des plus im­por­tants dans l’his­toire du châ­teau. « On a sou­vent des hé­ri­tiers qui sans le sa­voir viennent nous four­nir des ar­chives », note le di­rec­teur. Toutes celles-ci ayant été dis­per­sées après la Ré­vo­lu­tion. Pas plus tard qu’il y a deux se­maines, une nou­velle pho­to d’ar­chive a été re­trou­vée par ce biais. Des pièces qui s’im­briquent et qui per­mettent de re­cons­ti­tuer l’his­toire du « Dal­las de l’époque », sou­rit le di­rec­teur. Par­fois même, ces do­cu­ments se ré­vèlent être pré­cieux pour la res­tau­ra­tion conti­nuelle du châ­teau. La der­nière en date : le rem­part Ouest, pour un mon­tant d’un mil­lion d’eu­ros, l’an­née der­nière. « La pro­chaine étape se­ra le rem­part Nord, et la fon­taine ». Quant à re­mettre l’étang en eau, il fau­dra en­core at­tendre quelques an­nées.

Pra­tique

Aus­si au pro­gramme des 400 ans : concours d’at­te­lage les 21 et 22 juillet, à par­tir de 8 h, concert du fes­ti­val

« Le chant de rive » le mer­cre­di 25, à 21 h, sui­vi d’un feu d’ar­ti­fice ba­roque, et grand fest-noz le 26, à 20 h 30. Ta­rifs et ren­sei­gne­ments sur www.cdp29.fr

Pho­to CDP29

Le do­cu­ment a été retrouvé dans les ar­chives de Ma­de­moi­selle Guillart de Fres­nay.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.