Fort Ci­gogne. 152 000 € pour sa res­tau­ra­tion

Le Télégramme - Concarneau - - FOUESNANT - Ch­ris­tian Le Beuze

Dans le cadre des Jour­nées du pa­tri­moine et de la Mis­sion me­née par Sté­phane Bern, la mu­ni­ci­pa­li­té de Foues­nant or­ga­ni­sait, sa­me­di, une vi­site de Fort Ci­gogne, dans l’ar­chi­pel des Glé­nan. L’oc­ca­sion pour Jean-Pierre Ghuy­sen, dé­lé­gué ré­gio­nal de la Fon­da­tion du pa­tri­moine, de re­mettre un chèque de 152 000 €.

Le site de Fort Ci­gogne a été dé­si­gné « Em­blé­ma­tique » par la Mis­sion du pa­tri­moine, par­mi 18 sites de mé­tro­poles et des Dom-Tom. Cette dé­ci­sion ren­dait Fort Ci­gogne éli­gible aux « Jeux Mis­sion Pa­tri­moine » de la FDJ, pour une ré­ha­bi­li­ta­tion du bâ­ti au­jourd’hui chif­frée à 4,5 M€. La Fon­da­tion du pa­tri­moine avait pi­lo­té la mis­sion Bern, aux cô­tés du mi­nis­tère de la Cul­ture, pour iden­ti­fier, sé­lec­tion­ner et fi­nan­cer les pro­jets. Un an jour pour jour après le dé­but de la mis­sion, le ré­sul­tat est là : 5 M€ vont ain­si être ap­por­tés à ces 18 pro­jets em­blé­ma­tiques.

Tech­ni­ci­té et con­fort du XXIe siècle

Rap­pe­lons que le pro­jet de res­tau­ra­tion de l’édi­fice s’ins­crit dans une dé­marche glo­bale réunis­sant plu­sieurs in­té­rêts : pa­tri­mo­nial, tou­ris­tique et éco­no­mique. Un pro­jet de grande en­ver­gure pour le ter­ri­toire. « Il s’agit de ga­ran­tir la sau­ve­garde et la mise en va­leur du fort, amé­lio­rer les condi­tions d’ac­cueil des sta­giaires de l’école de voile des Glé­nan, et pou­voir l’ou­vrir à d’autres pu­blics », ex­plique Ro­ger Le Goff, maire de Foues­nant. Le pro­jet en­tend être exem­plaire, no­tam­ment en éner­gie (pour être au­to­nome), en eau po­table, pour la ges­tion des sa­ni­taires. L’ob­jec­tif est de ré­no­ver ce bâ­ti­ment du XVIIIe siècle en ap­por­tant toute la tech­ni­ci­té et le con­fort du XXIe siècle.

Tom Daune, dé­lé­gué gé­né­ral de l’as­so­cia­tion Les Glé­nans, qui gère le centre de voile, a par­ti­ci­pé à l’éla­bo­ra­tion du pro­jet, aux cô­tés de Di­dier Oli­vry, dé­lé­gué ré­gio­nal du Conser­va­toire du lit­to­ral.

« Lieu de trans­mis­sion in­ter­gé­né­ra­tion­nel »

« Le Fort est une tête de pont ma­ri­time, comme lieu de for­ma­tion nau­tique, mais éga­le­ment à l’environnement. Nous vou­lons faire de l’as­so­cia­tion plus qu’un centre de voile. Car la mer, c’est la contrainte par la li­ber­té, une vé­ri­table école de la vie. Fort Ci­gogne doit de­ve­nir un lieu de trans­mis­sion in­ter­gé­né­ra­tion­nel, un pa­tri­moine im­ma­té­riel. Les élans de so­li­da­ri­té et d’hu­ma­nisme nés à la sor­tie de la Se­conde Guerre mon­diale - l’école de voile est née en 1957 - per­durent ».

L’em­blé­ma­tique chèque de 152 000 €, bran­di par les membres de la dé­lé­ga­tion.

Le Fort Ci­gogne ou­vrait ses portes à la dé­lé­ga­tion em­me­née par la mu­ni­ci­pa­li­té, mais aus­si au pu­blic, qui est ve­nu en nombre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.