L’his­toire de la Croix de la Vé­ri­té ré­vé­lée

La dis­crète Croix de la Vé­ri­té, au pied du pont de Car­nel, est l’un des quatre mo­nu­ments his­to­riques lo­rien­tais. À l’oc­ca­sion des Jour­nées du pa­tri­moine et après deux an­nées de re­cherche, son his­toire est dé­sor­mais af­fi­chée au grand jour.

Le Télégramme - Concarneau - - LORIENT -

Dans la nuit du 19 au 20 oc­tobre 1710, Gia­co­mo Gro­pal­lo, ma­te­lot gé­nois sur la fré­gate cor­saire La Ga­la­tée alors en es­cale à Lo­rient, dé­robe deux ci­boires en ar­gent dans l’église pa­rois­siale Saint-Louis. Il en­terre le fruit de son for­fait dans la va­sière de Ker­groise, au­jourd’hui ave­nue de la Per­rière. Pour ce « sa­cri­lège », le ma­rin se­ra condam­né à être brû­lé vif par le Par­le­ment bre­ton le 21 jan­vier 1711. Une peine com­muée en pen­dai­son en place pu­blique. Et exé­cu­tée le 5 fé­vrier 1711. La main du ma­rin se­ra tran­chée avant qu’il ne soit pen­du. Pour l’exemple, Louis XV fait éri­ger un cal­vaire ex­pia­toire à quelques mètres de l’en­droit où avait été en­ter­ré le bu­tin de l’Ita­lien.

Dé­truit, re­cons­truit, dé­pla­cé…

Connue sous le nom de Croix de la Vé­ri­té, cette py­ra­mide sur­mon­tée d’une croix a connu une his­toire sin­gu­lière. « C’est un mar­queur de Lo­rient », sou­ligne Ma­ryse Le Roux. C’est grâce au tra­vail de cette fé­rue d’his­toire que ce des­tin est au­jourd’hui ra­con­té à tous, sur un pa­non­ceau ap­po­sé au pied du mo­nu­ment.

Le 24 fé­vrier 1798, en pleine Ré­vo­lu­tion, les biens de l’Église sont mis en vente. Le culti­va­teur du ter­rain sur le­quel est éri­gé le cal­vaire ex­pia­toire en fait l’ac­qui­si­tion. En 1906, suite à la loi de sé­pa­ra­tion des Églises et de l’État, le con­seil mu­ni­ci­pal de Lo­rient, alors me­né par le ra­di­cal-so­cia­liste Louis Nail, or­donne la des­truc­tion du mo­nu­ment.

Com­mence alors une longue ba­taille ju­ri­dique pour la fa­mille de l’agri­cul­teur qui en était pro­prié­taire. En 1917, elle ob­tient la re­cons­truc­tion de la Croix de la Vé­ri­té, à l’en­droit qu’elle oc­cupe au­jourd’hui, au car­re­four des ave­nues de Ker­groise et de la Per­rière, en face de l’école des Beaux-Arts.

L’un des quatre mo­nu­ments his­to­riques de Lo­rient

Dans les an­nées 20, la fa­mille cède le mo­nu­ment à l’as­so­cia­tion dio­cé­saine de Vannes. As­so­cia­tion qui en est tou­jours pro­prié­taire au­jourd’hui, ain­si que des 94 m² de ter­rain sur les­quels il est éri­gé. La Croix de la Vé­ri­té est l’un des quatre mo­nu­ments his­to­riques de Lo­rient, ins­crit en 1944. Le cal­vaire et ses abords sont au­jourd’hui en­tre­te­nus par la Ville.

L’his­toire de ce mo­nu­ment dis­cret et mé­con­nu avait com­men­cé d’être ra­con­tée par l’his­to­rien lo­rien­tais Fran­çois Jé­gou (1825-1890). Les re­cherches de Ma­ryse Le Roux ont per­mis de confir­mer cer­tains faits mais aus­si « d’en ré­ta­blir d’autres », dé­fend-elle. C’est alors qu’elle cher­chait un su­jet pour un ar­ticle his­to­rique sur les 350 ans de la ville de Lo­rient que son choix s’est por­té sur ce cal­vaire.

Une plaque of­fi­cielle

« Alors que je pas­sais de­vant, un étu­diant m’a de­man­dé ce que pou­vait bien être ce mo­nu­ment… ». La Lo­rien­taise, qui ne « s’ar­rête pas à ce qui est dit et ré­pé­té », en­tame ses re­cherches et en­traîne nombre de per­sonnes dans son sillage. Jus­qu’à ce sa­me­di 15 sep­tembre où la plaque ra­con­tant l’his­toire de la Croix de la Vé­ri­té a été of­fi­ciel­le­ment dévoilée en pré­sence de re­pré­sen­tants de la mu­ni­ci­pa­li­té et du dio­cèse.

Manquent tou­jours, en re­vanche, les trois plaques ori­gi­nelles qui - en fran­çais (la langue de l’État), en la­tin (la langue de l’Église) et en bre­ton (la langue du peuple) - ra­con­taient la ge­nèse de l’édi­fi­ca­tion de la Croix de la Vé­ri­té. Scel­lées dans le socle du mo­nu­ment, elles ont dis­pa­ru au cours de son his­toire mou­ve­men­tée.

La sin­gu­lière his­toire de la Croix de la Vé­ri­té est dé­sor­mais ra­con­tée sur un pa­non­ceau, of­fi­ciel­le­ment inau­gu­ré sa­me­di 15 sep­tembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.