« Au­jourd’hui, on consomme de la dé­co »

Le Télégramme - Concarneau - - QUIMPER - Thier­ry Char­pen­tier

3 500 vi­si­teurs ont ar­pen­té, sa­me­di, les al­lées de Pen­vil­lers pour la 1re jour­née du sa­lon « Ha­bi­tat et Im­mo­bi­lier Vi­ving ». Par­mi les 180 ex­po­sants, l’es­pace La­bo Dé­co, oc­cu­pé par un ar­chi­tecte et une dé­co­ra­trice d’in­té­rieur, ren­contre un beau suc­cès. Sans doute parce qu’au­jourd’hui, on ne ré­amé­nage plus une pièce pour les 30 pro­chaines an­nées…

« Je suis prête à en­tendre qu’un mur plus co­lo­ré se­rait une meilleure op­tion. Nous sommes ve­nus pour ça », sou­rit Yo­lande. Avec son conjoint Jean, elle s’as­sied aux cô­tés de la dé­co­ra­trice d’in­té­rieur Sé­ve­rine Lui­zard, ve­nue de Foues­nant oc­cu­per l’es­pace d’ani­ma­tion bap­ti­sé « La­bo Dé­co ». À quelques mètres d’elle, l’ar­chi­tecte d’in­té­rieur Ha­bib Bou Na­feh dé­crypte lui aus­si les pistes d’amé­na­ge­ment d’un couple. Yo­lande et Jean, eux, veulent être ai­guillés sur leurs choix d’éclai­rages et de cou­leurs.

« Nous re­fai­sons notre ap­par­te­ment. Nos plans sont faits. Mais faut-il une sus­pen­sion ou de pe­tits spots au pla­fond ? Idem pour les cou­leurs : on par­tait sur du blanc et du beige, ou alors une nuance crème, voire sable… ». Sé­ve­rine Lui­zard a en­re­gis­tré et en­tame l’échange tan­dis que Vé­ro­nique co­gite, avec Ha­bib Bou Na­feh, sur « la cui­sine, et la liai­son avec le sa­lon et l’ar­rière-cui­sine ». Son pro­jet est, là en­core, bien ré­flé­chi. « Il faut ré­adap­ter les be­soins d’il y a 20 ans. La lu­mière, la cou­leur, mais aus­si les pro­blèmes de dos doivent être pris en compte ».

« Il y a une science der­rière »

Ha­bib Bou Na­feh se lance dans l’échange. Ins­tal­lé à Quim­per de­puis 2005, cet ar­chi­tecte d’in­té­rieur, di­plô­mé de­puis 1991, ne se force pour ap­pa­raître à ce sa­lon du­rant tout le week-end. « Au­jourd’hui, ce qui est bien, c’est que les gens se per­mettent de nous contac­ter. Au­pa­ra­vant, ils n’osaient pas. ils avaient une image er­ro­née d’un mé­tier ré­ser­vé à une classe so­ciale ai­sée. Amé­na­ge­ment de combles, d’un rez-de-chaus­sée, mais aus­si pro­blé­ma­tique de cui­sine… Il n’y a pas de pe­tit pro­jet ». Il joint le geste à la pa­role, en fai­sant ap­pa­raître une vue en 3D d’une cui­sine re­vi­si­tée par ses soins. « C’est un es­pace in­té­res­sant à tra­vailler. Au­jourd’hui, on vit dans sa cui­sine. La mai­son n’est plus le re­fuge où l’on rentre le soir ». Sans se mettre en avant, il pré­vient : « Créer une cui­sine, un in­té­rieur… Ce n’est pas parce qu’on aime la dé­co qu’on sau­ra for­cé­ment le faire. Il y a une science der­rière ». Science ? Ha­bib Bou Na­feh pré­cise sa pen­sée : « On ne peut in­ter­ve­nir chez quel­qu’un sans connaître sa psy­cho­lo­gie, sa pen­sée. Je ne fais pas mon in­té­rieur chez les gens, je fais le leur ! ».

« Fouiller, dé­tour­ner les ob­jets »

Sé­ve­rine Lui­zard re­joint Ha­bib Bou Na­feh sur bien des points. « La dé­co doit cor­res­pondre à chaque per­sonne. Il y a les mai­sons qu’on voit dans les ca­ta­logues et celles où l’on vit ». Elle aus­si constate que le pu­blic vient plus spon­ta­né­ment vers elle. « Les émis­sions té­lé ont eu un im­pact po­si­tif. Au­pa­ra­vant, les gens pen­saient que notre pro­fes­sion était ré­ser­vée à une frange ai­sée de la po­pu­la­tion. Moi, mon coeur de cible, c’est la dé­co à pe­tits bud­gets. J’adore fouiller, chiner, dé­tour­ner les ob­jets ». Ce qui cor­res­pond bien, se­lon elle, à l’évo­lu­tion des men­ta­li­tés en la ma­tière : « Au­jourd’hui, on n’achète plus des meubles pour 30 ans. On consomme de la dé­co. Tous les 4-5 ans, on change de ten­dance ».

▼ Pra­tique

Sa­lon Ha­bi­tat et Im­mo­bi­lier Vi­ving jus­qu’à lun­di, au Parc des Ex­po­si­tions de Quim­per, ce di­manche de 10 h à 19 h et ce lun­di de 10 h à 18 h. En­trée : 5 €, gra­tuit pour les moins de 16 ans et la pre­mière heure de chaque jour. Bar et res­to sur place. Ani­maux non ad­mis.

La dé­co­ra­trice d’in­té­rieur Sé­ve­rine Lui­zard, ve­nue de Foues­nant, ren­seigne les vi­si­teurs du sa­lon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.