D’autres dé­pu­tés fran­çais in­fluents

Le Télégramme - Landerneau - Lesneven - - REPÈRES -

Jean Ar­thuis. Il a tout été : maire, sé­na­teur, pré­sident de conseil gé­né­ral (de la Mayenne), se­cré­taire d’État, mi­nistre, de mul­tiples fois : le li­bé­ral Jean Ar­thuis est, de loin, de tous les élus fran­çais au Par­le­ment eu­ro­péen ce­lui qui a eu la plus longue car­rière po­li­tique.

Ce n’est donc pas vrai­ment un ha­sard si, dès son pre­mier man­dat en 2014, il s’est vu confier la pré­si­dence de la com­mis­sion du Bud­get, qu’oc­cu­pait jus­qu’alors l’UMP Alain La­mas­soure.

Plon­gé au quo­ti­dien dans la tech­nique bud­gé­taire la plus ar­due, fé­dé­ra­liste en même temps que « ma­cro­niste » as­su­mé, mais peu adepte des slo­gans at­trape-tout comme l’« Eu­rope qui pro­tège », il a choi­si, en 2018, de lan­cer un com­bat très concret : la créa­tion d’un « Eras­mus » pour les ap­pren­tis. Avec de bonnes chances d’y par­ve­nir.

Isa­belle Tho­mas. À la com­mis­sion du Bud­get, Jean Ar­thuis cô­toie une Bre­tonne d’adop­tion : la so­cia­liste Isa­belle Tho­mas. Proche de Be­noît Ha­mon, la par­raine de « Blue Fish », le lob­by des pê­cheurs contre les éco­lo­gistes « ul­tra » s’est vue confier cette an­née la tâche ar­due de je­ter les bases d’un com­pro­mis sur le fu­tur bud­get eu­ro­péen (à par­tir de 2020), aux cô­tés d’un conser­va­teur po­lo­nais. De­puis, elle mène la vie dure au com­mis­saire eu­ro­péen au Bud­get, Gün­ther Öt­tin­ger.

Ka­ri­ma Del­li. Une troi­sième élue fran­çaise se dé­tache : l’éco­lo­giste Ka­ri­ma Del­li, qui a pris la pré­si­dence de la com­mis­sion Tran­sports en cours de man­dat. À 39 ans, la na­tive de Rou­baix doit gé­rer un dos­sier hy­per-po­li­tique : l’ap­pli­ca­tion aux chauf­feurs rou­tiers qui as­surent des tran­sports trans­fron­ta­liers des règles sur le tra­vail dé­ta­ché.

La ba­taille a été si épi­neuse entre la France et l’Es­pagne, en par­ti­cu­lier pen­dant les né­go­cia­tions sur la di­rec­tive gé­né­rale, ces der­niers mois, que les lé­gis­la­teurs ont fi­na­le­ment pré­fé­ré lais­ser le dos­sier de cô­té et cher­cher une so­lu­tion spé­ci­fique au sec­teur. Une pre­mière ten­ta­tive de com­pro­mis vient d’échouer. Il reste à pré­sent quelques mois seule­ment pour trou­ver une is­sue, avant les élec­tions de 2019.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.