Be­ne­teau. Cap à l’Est

Le Télégramme - Landerneau - Lesneven - - ÉCONOMIE -

La chute de son titre en Bourse n’em­pêche pas Be­ne­teau de pour­suivre son dé­ve­lop­pe­ment. Le lea­der mon­dial du mar­ché de la voile s’offre deux nou­veaux chan­tiers. Le pre­mier Seas­cape est slo­vaque et a été fon­dé par deux an­ciens par­ti­ci­pants de la Mi­ni-Tran­sat. Leur pre­mier day-boat, le Seas­cape 18, lan­cé en 2010, a connu un vé­ri­table suc­cès. Même scé­na­rio pour le Seas­cape 24. Leurs ba­teaux spor­tifs, ner­veux, ac­ces­sibles de­vraient per­mettre à Be­ne­teau, qui prend 60 % du ca­pi­tal, de sé­duire une clien­tèle plus jeune. Pas ques­tion pour au­tant pour Be­ne­teau d’aban­don­ner sa clien­tèle plus tra­di­tion­nelle. Le groupe ven­déen a éga­le­ment conclu un contrat en vue de l’ac­qui­si­tion de Del­phia Yachts, l’un des chan­tiers les plus im­por­tants d’Eu­rope cen­trale et de l’Est. Le groupe po­lo­nais, qui em­ploie 670 per­sonnes, a construit plus de 25 000 uni­tés de­puis 1990 pour un chiffre d’af­faires de 30 mil­lions d’eu­ros. Une goutte d’eau par rap­port 1,2 mil­liard d’eu­ros de Be­ne­teau…

Pho­to DR

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.