Des ri­ve­rains in­dis­po­sés

Le con­seil de quar­tier de Saint-Hu­geon, Le Rus­quet et Pe­tit-Camp a été bien sui­vi, jeu­di. Des ri­ve­rains de l’aé­ro­port et du stand de tir au Rus­quet ont fait part des nui­sances qu’ils su­bissent.

Le Télégramme - Lannion - Paimpol - - LANNION TRÉGOR -

Une cin­quan­taine de per­sonnes ont as­sis­té, jeu­di, en pré­sence du maire de Lan­nion, Paul Le Bi­han, au con­seil de quar­tier du Rus­quet, Saint-Hu­geon et Pe­tit-Camp. La réunion a dé­bu­té par une pré­sen­ta­tion de Lan­nion 2030. Puis, ont été abor­dés les su­jets concer­nant les quar­tiers au­tour du Rus­quet. Un bi­lan a été fait sur les amé­na­ge­ments qui ont été réa­li­sés pour sé­cu­ri­ser les abords de l’école du Rus­quet. Les amé­na­ge­ments pro­vi­soires semblent don­ner sa­tis­fac­tion, mais quelques points vont être re­vus, comme no­tam­ment le sta­tion­ne­ment mi­nute. Ac­tuel­le­ment, il est si­tué sur le cô­té gauche de la chaus­sée, et un es­sai va être réa­li­sé en dé­pla­çant le sta­tion­ne­ment sur la droite de la chaus­sée. Des amé­na­ge­ments vont éga­le­ment être ef­fec­tués pour di­mi­nuer la vi­tesse des au­to­mo­bi­listes dans la rue Saint-Pierre. « L’ob­jec­tif est de faire des es­sais, avant un amé­na­ge­ment dé­fi­ni­tif, pour la ren­trée sco­laire de 2019 », a sou­li­gné Mor­gane Gue­nec, tech­ni­cienne à la ville de Lan­nion.

« C’est une af­faire pas simple à gé­rer »

Plu­sieurs ri­ve­rains, ha­bi­tant sur l’axe de l’aé­ro­port, ont fait part de leur souf­france, concer­nant le pas­sage au-des­sus de leur pro­prié­té de l’avion des pa­ra­chu­tistes. « C’est in­fer­nal, et c’est à un rythme ir­ré­gu­lier. Même le di­manche en ma­ti­née, l’avion ne cesse de sur­vo­ler ma pro­prié­té. Je souffre énor­mé­ment et je suis sous mé­di­ca­ments. Je n’ai ja­mais râ­lé par rap­port à l’aé­ro­port, mais là je n’en peux plus », a pré­ci­sé une ri­ve­raine.

« Je suis bien conscient du pro­blème, mais je n’ai pas de pou­voir de po­lice sur l’aé­ro­port. J’ai or­ga­ni­sé une réunion à la mai­rie, avec les dif­fé­rentes per­sonnes concer­nées par ce su­jet : le syn­di­cat de l’aé­ro­port, les as­so­cia­tions Le Sep­tième ciel et Ciel d’en­fer. J’ai ren­con­tré le dé­pu­té Éric Bo­tho­rel pour dé­battre sur le su­jet, et je vais éga­le­ment en faire part à la sous-pré­fète de Lan­nion, Ch­ris­tine Royer. C’est une af­faire qui n’est pas simple à gé­rer », a sou­li­gné le maire.

« Les ca­libres des tirs ont aug­men­té »

Un ri­ve­rain du stand de tir s’est ex­pri­mé sur les nui­sances dont il est vic­time. « Ça fait 40 ans que j’ha­bite à proxi­mi­té du stand de tir, mais ces der­niers temps, c’est de­ve­nu in­sup­por­table, les ca­libres des tirs ont aug­men­té. On se croi­rait à la guerre ». Il faut sa­voir que de­puis l’an pas­sé, les gen­darmes et les po­li­ciers viennent s’en­traî­ner à cet en­droit, mais ce n’est pas for­cé­ment la seule rai­son de ce chan­ge­ment.

Une cin­quan­taine de per­sonnes ont as­sis­té, jeu­di, au con­seil de quar­tier de Saint-Hu­geon, Le Rus­quet et Pe­tit-Camp.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.