Le sa­lon na­val pro­fes­sion­nel main­tient le cap

Le Télégramme - Lorient - - LORIENT. ACTUS -

À l’heure de la fermeture, jeu­di soir, à Lo­rient La Base, les or­ga­ni­sa­teurs de Na­vex­po se dé­cla­raient sa­tis­faits de l’édi­tion 2018 du sa­lon na­val pro­fes­sion­nel. Ils pré­parent dé­jà 2019, forts d’un an­crage lo­cal confir­mé et d’une ca­pa­ci­té d’ex­po­si­tion de ba­teaux de tra­vail à flot unique en France. > Des contacts « qua­li­ta­tifs »

Quelque 3.000 vi­si­teurs au­ront fou­lé les al­lées du sa­lon Na­vex­po 2018. Pres­qu’au­tant que lors de la pré­cé­dente édi­tion. Gil­das Ber­nard, l’or­ga­ni­sa­teur de ce sa­lon na­val pro­fes­sion­nel, se dit très sa­tis­fait de cette fré­quen­ta­tion. « D’au­tant que la plu­part des ex­po­sants ap­pré­cient les contacts qua­li­ta­tifs noués ici du­rant ces trois der­niers jours. L’un d’eux m’a confié qu’au re­gard de sa­lons beau­coup plus grands et beau­coup plus fré­quen­tés, il avait trou­vé ici des pro­fils très per­ti­nents par­mi les professionnels vi­si­teurs ».

> L’ex­po­si­tion à flot, une réelle plus va­lue

Na­vex­po est le seul sa­lon pro­fes­sion­nel des na­vires de tra­vail en France et le se­cond en Eu­rope à dis­po­ser d’un espace d’ex­po­si­tion à flot. Cette an­née, quinze na­vires, de la pêche au sau­ve­tage, en pas­sant par les tra­vaux ma­ri­times et le ba­li­sage, étaient en dé­mons­tra­tion à Lo­rient La Base.

Pour Gil­das Ber­nard, c’est un des pi­liers de la réus­site du sa­lon. Avec les confé­rences, au nombre de cinq cette an­née.

> An­crage confir­mé à Lo­rient

Cette troi­sième édi­tion a va­lu de belles re­con­nais­sances à Na­vex­po. « Na­val Group de­vient un par­te­naire of­fi­ciel », an­nonce Gil­das Ber­nard. « Nous ne sommes pas un sa­lon de la Dé­fense, mais les res­pon­sables tech­niques de Na­val Group ont trou­vé ici de nom­breux four­nis­seurs po­ten­tiels pour des tech­no­lo­gies trans­fé­rables du ci­vil au mi­li­taire ».

Autre re­con­nais­sance : celle de Lo­rient Ag­glo et de la Sel­lor. « Nous avons si­gné une conven­tion plu­ri­an­nuelle », confirme Gil­das Ber­nard.

> Cap sur 2019

Dé­sor­mais bien an­cré à Lo­rient, Na­vex­po peut en­vi­sa­ger « de dou­bler sa sur­face à terre et de qua­dru­pler sa sur­face à flot », in­dique Gil­das Ber­nard. « Ce ne se­ra pas réa­li­sé in­té­gra­le­ment dans l’im­mé­diat mais ça nous offre beau­coup de po­ten­tiel ». Dans les car­tons aus­si, une plus large place ac­cor­dée aux confé­rences.

Cette an­née, neuf des 90 ex­po­sants étaient des en­tre­prises étran­gères. Une di­men­sion in­ter­na­tio­nale que Gil­das Ber­nard compte bien dé­ve­lop­per en­core.

Gil­das Ber­nard se dé­clare très sa­tis­fait de cette troi­sième édi­tion de Na­vex­po, dont la ré­pu­ta­tion gran­dit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.