La fin du cau­che­mar du ba­gage man­quant ?

Le Télégramme - Lorient - - Le Fait Du Jour -

Alors qu’en dix ans, le nombre de pas­sa­gers aé­riens a aug­men­té de 64 %, le nombre d’in­ci­dents d’ache­mi­ne­ment de ba­gages a bais­sé de 70 %, se­lon Si­ta, spé­cia­liste de la tech­no­lo­gie et de l’in­no­va­tion nu­mé­rique dans le sec­teur aé­rien.

Les rai­sons d’un « ba­gage ra­té » sont mul­tiples : panne d’un trieur, re­tard d’un avion (en correspondance) ou en­core ra­len­tis­se­ment des pro­cé­dures en rai­son d’un ba­gage sus­pect. S’il n’est pas si fré­quent qu’un ba­gage sur les ré­seaux so­ciaux : ses pré­cieuses perches sont res­tées in­trou­vables pen­dant plu­sieurs jours. À CDG, en correspondance, le taux de ba­gages man­qués « est de l’ordre de 20 pour 1 000, le stan­dard in­ter­na­tio­nal

Vers la gé­né­ra­li­sa­tion du tra­çage RFID

L’étape sui­vante se­ra de rendre le ba­gage « in­tel­li­gent » en gé­né­ra­li­sant la tech­no­lo­gie de tra­çage RFID (ra­dio fre­quen­cy iden­ti­fi­ca­tion) : une puce pla­cée sur le sac ou la va­lise et un sys­tème de ba­lises et d’an­tennes per­met­tront de fia­bi­li­ser l’iden­ti­fi­ca­tion du ba­gage et d’amé­lio­rer son temps de trai­te­ment. En fé­vrier, la com­pa­gnie amé­ri­caine Del­ta a été la pre­mière à mettre cette tech­no­lo­gie en oeuvre entre les États-Unis et l’aé­ro­port de Londres-Hea­throw, après l’avoir éten­due à toutes ses liai­sons in­té­rieures, en 2016. Air France compte la mettre en place, dé­but 2019.

Pho­to Matt Camp­bell/EPA

À l’aé­ro­port Lo­gan de Bos­ton, un nou­veau che­mi­ne­ment a été mis en place par la com­pa­gnie JetB­lue pour per­mettre à chaque pas­sa­ger de dé­po­ser lui-même ses ba­gages. se vo­la­ti­lise, le ren­dez-vous man­qué à l’ar­ri­vée n’en reste pas moins un su­jet de ten­sion avec les pas­sa­gers.Fin juillet, la cham­pionne de saut à la perche amé­ri­caine, San­di Mor­ris, a ain­si as­sas­si­né l’aé­ro­port Charles-deGaulle fixé par Ia­ta (l’As­so­cia­tion in­ter­na­tio­nale du trans­port aé­rien, NDLR). Nous sou­hai­tons pas­ser bien en des­sous », as­sure Marc Houal­la, le di­rec­teur de l’aé­ro­port pa­ri­sien. De­puis juin, la ré­so­lu­tion 753 de l’Ia­ta de­mande aux com­pa­gnies d’ins­tau­rer quatre points de contrôles obli­ga­toires : à l’en­re­gis­tre­ment, au char­ge­ment de l’avion, dans la zone de trans­fert et lors de la li­vrai­so­naux voya­geurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.