Vil­la Gré­gam. Le centre cultu­rel inau­gu­ré

Le Télégramme - Lorient - - Bretagne -

Des ate­liers gra­tuits une fois par mois

Pas ques­tion donc d’y in­ves­tir des sommes énormes. Alors la dé­brouille et la

Le Tour-du-Parc

ré­cup ont joué à plein ain­si que l’in­ves­tis­se­ment en temps des bé­né­voles. Au fi­nal est né un lieu ac­cueillant, avec des ar­tistes en ré­si­dence pour six mois. La struc­ture est à leur dis­po­si­tion gra­tui­te­ment, avec un ate­lier par­ta­gé, un stu­dio d’en­re­gis­tre­ment ou­vert à tous. En échange, ils pro­posent des ate­liers d’ini­tia­tion gra­tuits à leur art, une fois par mois et peuvent ex­po­ser. La Vil­la

C’était jour­née de fête au centre cultu­rel éphé­mère La Vil­la Gré­gam ce sa­me­di. Toute la jour­née, la struc­ture ac­cueillait des ani­ma­tions di­verses et va­riées, des in­ter­ven­tions d’ar­tistes et d’élus. L’ou­ver­ture au pu­blic a ren­con­tré un très gros suc­cès.La Vil­la Gré­gam a, en quelques mois, fait son trou au sein de la com­mune de Grand-Champ. Ce lieu dé­ca­lé, in­ter­gé­né­ra­tion­nel et convi­vial fa­vo­rise les ren­contres et les échanges avec une po­pu­la­tion as­sez mé­con­nue de sculp­teurs, mu­si­ciens, écri­vains, peintres… Pour­quoi un centre cultu­rel éphé­mère ? Il est né d’une idée sou­mise dans la boîte à idées nu­mé­rique, afin de va­lo­ri­ser ce qui au­rait pu de­ve­nir une friche ur­baine, en plein centre-bourg.Au fil de ses ac­qui­si­tions dans le bourg, la com­mune dis­pose d’un fon­cier d’en­vi­ron 7,000 m². Dans un moyen terme, à dé­fi­nir, ce fon­cier a vo­ca­tion à de­ve­nir une opé­ra­tion im­mo­bi­lière com­mu­nale avec lo­ge­ments… et un élar­gis­se­ment de la voie. Mais en at­ten­dant, plu­tôt que de lais­ser le site va­cant, les élus ont choi­si de le faire vivre en y créant un centre cultu­rel. L’inau­gu­ra­tion de la Vil­la Gré­gam a of­fert l’op­por­tu­ni­té à beau­coup d’ha­bi­tants de s’ini­tier à divers arts sous la di­rec­tion des ar­tistes en ré­si­dence.ac­cueille ac­tuel­le­ment deux peintres, deux sculp­teurs et une écri­vain. le pro­jet est sou­te­nu par le pro­gramme eu­ro­péen Lea­der. 26 000 € sont al­loués pour ré­ha­bi­li­ter le lieu et le faire vivre pen­dant une an­née (80 % Lea­der et 20 % la mai­rie). Élise Ja­mois, em­bau­chée en contrat ci­vique par la mai­rie, est en charge de la pro­gram­ma­tion de la Vil­la Gré­gam.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.