Ro­man. Dans la fo­rêt

Le Télégramme - Lorient - - Hippisme -

Le par­ler ca­naille res­ti­tué

Ro­bert Louis Ste­ven­son Tra­duc­tion Jean-Jacques Greif. Tris­tram édi­tions, 19,90 €.

Au fil de ses re­lec­tures du ro­man, pa­ru en 1883, il dit avoir été convain­cu par « l’in­ven­ti­vi­té de Ste­ven­son, qui ap­par­tient au même clan que Di­ckens ou Mark Twain, ce­lui des au­teurs qui aiment tri­tu­rer et bou­tu­rer la langue an­glaise ».Loin de la ri­gi­di­té sty­lis­tique qui em­pèse par­fois cer­taines tra­duc­tions fran­çaises an­ciennes de cette his­toire, dont au­cune, se­lon Greif, « ne ren­dait jus­tice au tra­vail de l’au­teur », le texte pro­po­sé est souple et fluide. Ser­vies par la fine res­ti­tu­tion de termes de na­vi­ga­tion an­ciens, les scènes de mer sonnent juste et, sur­tout, les fli­bus­tiers ont aban­don­né tout aca­dé­misme

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.