To­ni Erd­mann

Le Télégramme - Loudéac - Rostrenen - - SÉLECTION TV -

Film.

Un film al­le­mand por­tant le nom d’un in­con­nu ? Ma­ren Ade, réa­li­sa­trice confir­mée Outre-Rhin, n’a pas mis toutes les cartes de son cô­té pour don­ner en­vie de voir son long-mé­trage, sé­lec­tion­né à Cannes en 2016 et ado­ré par la cri­tique. Pour­tant, « To­ni Erd­mann » est un film re­mar­quable. Parce que c’est une vraie co­mé­die, qui met en scène Inès, une consul­tante al­le­mande et ri­gide qui tra­vaille à Bu­ca­rest, et voit dé­bar­quer son ex­cen­trique de père, Win­fried, bien dé­ci­dé à se rap­pro­cher de sa fille. Elle re­fuse qu’il vienne dé­ran­ger sa vie par­faite, mais quand il lui de­mande si elle est heu­reuse, elle se dé­com­pose… Win­fried, alias To­ni Erd­mann, met des per­ruques, drague les col­lègues d’Inès, lui passe les me­nottes, lui fait honte, et fi­nit par se dé­gui­ser en Chew­bac­ca, per­son­nage lé­gen­daire de « Star Wars ».

Un film aus­si in­fi­ni­ment émou­vant sur la dif­fi­cul­té de vivre, le bon­heur, la réus­site, à voir ab­so­lu­ment, parce qu’il pos­sède cette ca­pa­ci­té rare de rendre heu­reux. C.S.

Lun­di à 20 h 55 sur Arte.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.