Un der­by pour re­bon­dir

Stade Ren­nais - FC Nantes Avec la ré­cep­tion de Nantes, di­manche pour la 13e jour­née de L1, Rennes ac­cueille l’équipe la plus per­for­mante sur les trois der­nières jour­nées. Bien plus qu’un der­by, un vé­ri­table test pour des Bre­tons qui doivent ré­agir après l

Le Télégramme - Loudéac - Rostrenen - - FOOTBALL -

« Je n’ai ab­so­lu­ment pas pri­vi­lé­gié Nantes », s’est dé­fen­du l’en­traî­neur Sa­bri La­mou­chi im­mé­dia­te­ment après le re­vers en Ukraine (3-1) qui ferme en­core un peu plus la porte des 16e de fi­nale de Ligue Eu­ro­pa aux Rouge et Noir. C’est pour­tant bien l’im­pres­sion qu’a don­né sa com­po­si­tion où ne fi­gu­raient ni Ben­ja­min An­dré, ni Clé­ment Gre­nier, ni Jé­ré­my Gé­lin, alors qu’Ha­tem Ben Ar­fa, pro­pul­sé capitaine, a une nou­velle fois été in­di­gent col­lec­ti­ve­ment et in­di­vi­duel­le­ment. Un match et sur­tout une com­po­si­tion qui ont eu beau­coup de mal à pas­ser chez les sup­por­ters ren­nais qui avaient bruyam­ment sou­te­nu leur coach il y a peu. Leur sen­ti­ment ? Que le club ne jouait pas à fond cette com­pé­ti­tion eu­ro­péenne, après la­quelle il cour­rait de­puis si long­temps

Les trois joueurs ab­sents à Kiev de­vraient faire leur re­tour di­manche au coup d’en­voi, ain­si pro­ba­ble­ment que le Sué­dois Ja­kob Jo­hans­son dans un onze de dé­part qui res­sem­ble­ra sans doute beau­coup à celle de Caen, où Rennes sem­blait en­fin avoir trou­ver la bonne for­mule, sur­tout en se­conde pé­riode. La dés­illu­sion eu­ro­péenne au­ra-t-elle tué dans l’oeuf cet élan nais­sant, comme la dé­faite au match al­ler contre les Ukrai­niens avait été sui­vie du pire match ren­nais de la sai­son contre Reims (0-2) ?

« En­core rien fait »

Rien de tel qu’un bon der­by en tout cas pour re­mo­bi­li­ser l’équipe. « Je ne pense pas que ce se­ra la même équipe qui joue­ra contre nous », a d’ailleurs re­le­vé en confé­rence de presse l’en­traî­neur nan­tais Va­hid Ha­lil­hod­zic. « Il faut comp­ter sur nous et pas sur une éven­tuelle fai­blesse de l’ad­ver­saire due à la fa­tigue du voyage et du match de jeu­di », a aver­ti le Fran­co-Bos­nien.

Rennes ne pour­ra se per­mettre au­cun état d’âme face à un ad­ver­saire qui ar­rive lan­cé. Avec quatre vic­toires de suite, dont trois en cham­pion­nat, 14 buts mar­qués pour un seul en­cais­sé, Nantes a le vent en poupe et es­père bien re­par­tir du Roaz­hon Park avec trois points de plus pour la pre­mière fois de­puis fin sep­tembre 2013, l’an­née de son re­tour dans l’élite (3-1). « On est dans une sé­rie qui nous fait beau­coup de bien », a ad­mis coach Va­hid, qui guette le moindre signe d’eu­pho­rie ou de re­lâ­che­ment chez ses troupes.

Les deux équipes étant à égalité à 15 points, avec un pe­tit avan­tage pour Nantes (10e) sur Rennes (12e) à la dif­fé­rence de buts, un éven­tuel vain­queur pour­rait bas­cu­ler dans la bonne moi­tié du clas­se­ment, en res­tant au pire à 6 points de Lyon, qua­trième.

Le capitaine Ben­ja­min An­dré, mé­na­gé jeu­di en Coupe d’Eu­rope, de­vrait faire son re­tour dans l’en­tre­jeu ren­nais pour le der­by face au voi­sin nan­tais.Pho­to AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.