Plou­za­né se pose en ar­bitre

Le Télégramme - Morlaix - - SPORTS - M.G. et Y.C.

La der­nière jour­née de R1 est dé­ci­sive pour Gui­pa­vas, elle est pour l’hon­neur pour le cham­pion plou­za­néen.

Les Gui­pa­va­siens avaient en tête cette der­nière jour­née et l’op­por­tu­ni­té de ra­vir la mon­tée à Plou­za­né ou de l’ac­com­pa­gner. La donne s’est com­pli­quée de­puis car les Gars du Reun ne sont plus maîtres de leur des­tin. Il faut l’em­por­ter et faire mieux que le Stade Pon­ti­vyen et Tré­gunc pour le N3, même si l’ob­jec­tif est dé­jà at­teint pour la pré­si­dente Na­tha­lie Mi­lin : « On a réus­si à fran­chir le cap de la R1, l’équipe ré­serve se main­tient en R2 et ça c’est une grande sa­tis­fac­tion, notre pro­jet s’ins­crit sur plu­sieurs sai­sons. Main­te­nant si on a l’op­por­tu­ni­té de mon­ter main­te­nant, on le fe­ra, mais nous sa­vons que per­sonne ne nous fe­ra de ca­deau ».

Res­pec­ter la com­pé­ti­tion

À Plou­za­né, Gilles Bou­louard a consta­té une baisse in­évi­table de l’in­ten­si­té de ses en­traî­ne­ments après la cé­lé­bra­tion du titre de cham­pion : « Mes joueurs étaient un peu moins " de­dans " à l’en­traî­ne­ment, c’est nor­mal mais on se doit de res­pec­ter la com­pé­ti­tion. On a une de­mi-fi­nale de Coupe de Bre­tagne à pré­pa­rer et ça passe par un bon match en R1. Il faut bou­cler la boucle pour que la fête soit belle à Tré­maï­dic en ce week-end de Fes­ti­val d’Ar­mor ». De son cô­té, Jim Toul­lec le coach gui­pa­va­sien ne craint pas ce match : « C’est un su­per­match à jouer, les joueurs se­ront mo­ti­vés et l’idée qu’on peut avoir quelque chose d’ex­tra­or­di­naire au bout… On peut battre Plou­za­né. En Coupe de Bre­tagne, on a eu les oc­ca­sions, mais je suis aus­si réa­liste, ils vou­dront fê­ter le titre avec une vic­toire de­vant leur pu­blic ».

Pour le PAC, en de­hors de l’as­pect spor­tif, on ima­gine qu’on pré­fère quand même avoir le voi­sin gui­pa­va­sien en R1 ne se­rait-ce que pour les dif­fi­cul­tés à consti­tuer un ef­fec­tif com­pé­ti­tif pour la N3, le vi­vier d’élé­ments ca­pables de jouer à ce ni­veau n’étant pas ex­ten­sible. Di­manche, ces consi­dé­ra­tions n’au­ront pas lieu d’être où seul le ter­rain par­le­ra.

Clé­ment Floch (à droite) et les Gui­pa­va­siens de­vront battre Théo Le Roux et Plou­za­né s’ils veulent avoir une chance d’ac­cé­der à la N3.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.