Un chau­dron bouillon­nant

Le Télégramme - Morlaix - - SPORTS -

Mer­cre­di, la tem­pé­ra­ture est mon­tée d’un cran à l’Are­na alors que le Brest Bre­tagne re­ce­vait le club de Be­san­çon. L’ob­jec­tif était clair, re­mon­ter les quatre buts de re­tard du match al­ler pour ga­gner le droit de dé­fier Metz, le cham­pion sor­tant, en fi­nale des play-offs.

Le mot était pas­sé dans les rangs des 4.096 spec­ta­teurs pré­sents : un but d’avance, c’était une pre­mière tri­bune qui se le­vait, deux buts et c’était au tour de la deuxième et ain­si de suite. Et il n’a pas fal­lu at­tendre bien long­temps pour que la vague ait fait un tour com­plet, puis­qu’Aman­dine Tis­sier ins­cri­vait le but du + 4 dès la 8e mi­nute de la ren­contre. La joueuse, au­teure en­core une fois d’une par­tie ma­gis­trale, s’ex­ta­siait de­vant le sou­tient d’un pu­blic que d’au­cun qua­li­fie de meilleur de France.

« Les sup­por­ters qui s’étaient dé­pla­cés à Pa­ris, c’était dé­jà ma­gique. Alors là, on sa­vait que l’Are­na se­rait pleine et qu’on al­lait vrai­ment avoir une hui­tième per­sonne sur le ter­rain avec nous et qui al­lait nous pous­ser. »

La fer­veur des grands soirs

Par la suite, l’am­biance n’est ja­mais re­tom­bée, fai­sant rou­gir les braises d’un chau­dron en pleine fu­sion. Que dire ain­si du grain de fo­lie d’une Cléo­patre Dar­leux qui a, une nou­velle fois, re­mon­té tout le ter­rain pour al­ler ins­crire son but, fai­sant fris­son­ner les spec­ta­teurs de plai­sir ? « Nous l’avons sen­tie cette am­biance sur le ter­rain. Sur les gros matchs comme ça, notre pu­blic est tou­jours pré­sent. C’était vrai­ment su­per de vivre un match pa­reil. »

« Tout ce qu’on fait n’a de sens que si ce­la est par­ta­gé avec un en­vi­ron­ne­ment », sou­li­gnait Laurent Be­zeau, qui ne manque ja­mais une oc­ca­sion de sou­li­gner cette im­mense fer­veur.

« Nous avons vé­cu quelque chose de grand à Ber­cy et je pense qu’une grande par­tie des gens qui sont ve­nus et qui ont vé­cu, a prio­ri, un grand mo­ment, ont vou­lu conti­nuer cette aven­ture et vivre d’autres émo­tions en nous ac­com­pa­gnant en­core mer­cre­di soir. Nous ne sommes pas que dans le spor­tif, nous sommes dans l’émo­tion par­ta­gée. Nous avons cer­tai­ne­ment un des pu­blics les plus fair­play de France et par­ta­ger ce genre d’émo­tions avec lui, ça par­ti­cipe à notre pro­jet », concluait le tech­ni­cien bres­tois.

Après leur vic­toire face à Be­san­çon, les joueuses du BBH sont en­trées en com­mu­nion avec leur pu­blic.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.