Han­di­cap. Fis­sa Au­tisme - ADMR unis pour les fa­milles

Le Télégramme - Morlaix - - SAINT-POL-DE-LÉON -

Mar­di 26 juin, une ren­contre sur le thème

« Le temps de ré­pit des fa­milles » est or­ga­ni­sée à l’Es­pace Yves- Qué­gui­ner à Lan­di­vi­siau. Cet échange est pro­po­sé par l’ADMR du Haut-Léon et Fis­sa Au­tisme. Pour eux, « ce n’est pas seule­ment l’en­fant dif­fé­rent qui doit être ai­dé mais aus­si ses pa­rents et toute sa fa­mille ». L’ADMR du Haut-Léon et Fis­sa Au­tisme or­ga­nisent une ren­contre et un échange sur le thème « Les temps de ré­pit des fa­milles », mar­di 26 juin, à 20 h 30, à l’Es­pace Yves-Qué­gui­ner, salle 2 à Lan­di­vi­siau. « Ce n’est pas, en ef­fet, seule­ment l’en­fant dif­fé­rent qui doit être ai­dé mais aus­si ses pa­rents et toute sa fa­mille, pré­cise Mi­chel Em­ma­nuel, re­pré­sen­tant de Fis­sa Au­tisme. Quand on a un en­fant en si­tua­tion de han­di­cap, c’est un par­cours du com­bat­tant qui a des ré­per­cus­sions sur la fa­mille et sur l’ave­nir de l’en­fant. Les fa­milles n’ont plus de temps, leur éner­gie est dé­vo­rée… » Pré­ci­sé­ment, l’ADMR peut dé­ployer un cer­tain nombre de ser­vices per­son­na­li­sés à même de les sou­la­ger comme des in­ter­ven­tions à do­mi­cile ou l’ac­com­pa­gne­ment d’en­fants dans leur en­vi­ron­ne­ment fa­mi­lial par des pro­fes­sion­nels qua­li­fiés… « L’ob­jec­tif est qu’elles puissent souf­fler un peu, voire qu’elles puissent conser­ver leur ac­ti­vi­té pro­fes­sion­nelle », confirme Mor­gane Es­prit, di­rec­trice de l’ADMR du Haut-Léon. L’as­so­cia­tion Fis­sa Au­tisme ras­semble une cin­quan­taine de fa­milles qui ont un ou plu­sieurs en­fants au­tistes dont sept sur San­tec et une ving­taine sur SaintPol. La struc­ture s’at­tache, entre autres buts, à ai­der, sou­te­nir et ac­com­pa­gner les au­tistes et leurs fa­milles en cours de diag­nos­tic et après ce­lui- ci, de faire dé­cou­vrir et com­prendre les syn­dromes au­tis­tiques au grand pu­blic, aux pro­fes­sion­nels, aux en­tre­prises et aux élus. Très concrè­te­ment, elle a re­te­nu comme pro­jet à court terme d’or­ga­ni­ser des loi­sirs créa­tifs, des sor­ties au ci­né­ma et des ate­liers de sport comme le do­jo ou le ka­ra­té afin d’ame­ner peu à peu les per­sonnes en si­tua­tion de han­di­cap vers plus d’au­to­no­mie. « L’as­so­cia­tion pren­dra en charge 90 % de ces ac­ti­vi­tés », as­sure Em­ma­nuel Mi­chel. Et, en 2020, d’autres pro­jets trou­ve­ront à se concré­ti­ser comme des ex­po­si­tions, des ate­liers théâtre, de l’équi­thé­ra­pie… à même d’ins­til­ler plus de confiance chez les au­tistes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.